Pierre Etaix

Pierre Léon Etaix (1928-2016). Il est né à Roanne, son père est négociant en cuirs. Il est à l’origine graphiste et a travaillé avec un maître du vitrail, il est aussi dessinateur et affichiste et se produit en parallèle dans les cabarets. Il est aussi un clown de génie et un excellent musicien. Il sera l’assistant de Tati sur le film : Mon oncle en 1958 (il fera plusieurs affiches pour ses films), Il commence alors à tourner des courts-métrages, « Heureux anniversaire » obtiendra d’ailleurs l’ « Oscar » du court-métrage en 1963, il commence alors une longue coopération avec Jean Claude Carrière. Il tourne son premier film en 1963 : Le soupirant (où il est acteur principal), prix Louis Delluc en 1963, il tourne ensuite : Yoyo en 1964 (il est aussi acteur principal) qui est un hommage au cirque qui est son grand amour et qui aura le Grand Prix Jeunesse à Cannes en 1965, suivra : Tant qu’on a la santé en 1965 (Toujours avec le rôle principal), puis :Le grand amour en 1968 (toujours acteur principal avec Annie Fratellini et Nicole Calfan) et enfin : Pays de cocagne en 1971, ce film documentaire sera éreinté par la critique à cause de son regard trop ironique sur la société post-68. Malgré son désir de continuer, il ne tournera plus pour le cinéma.

Pierre Etaix-Yoyo

Il tournera un documentaire pour la Géode : J’écris dans l’espace, en 1989.

Il a aussi été acteur dans plus de 30 films : Le premier : Pickpocket en 1959, Le dernier : Chant d’hiver en 2015.

 Il se consacre surtout au cirque avec son épouse Annie Fratellini (depuis 1969), ensemble ils créent la formidable école du cirque en 1973 et qui a permis le renouveau de cet art.

Il a eu aussi une très longue carrière d’acteur, de scénariste et de gagman. Il a aussi écrit pour le théâtre une pièce en hommage à Sacha Guitry : « L’âge de Monsieur est avancé » qui donnera aussi lieu à un téléfilm avec Jean Carmet et Nicole Calfan en 1987.

Jerry Lewis avait une profonde admiration pour lui.

Aucun autre artiste n’a eu autant de talents divers !