Marc Allégret

(1900-1973). Il est né en Suisse à Bâle. Son père est un pasteur protestant lié à André Gide. Il est le frère aîné d’Yves Allégret et donc l’oncle de Catherine Allégret. Il a fait des études de droit et de sciences politiques. En 1927, il accompagne Gide, avec qui il est très lié, au Congo, et y tourne un documentaire : Voyage au Congo qui sera le début de sa carrière de réalisateur. Il débute par plusieurs courts-métrages, dont plusieurs avec Fernandel, il sera assistant sur un film avant de tourner son premier film en 1931 : Mam’zelle Nitouche. Il tournera, au total, plus de 40 films dont : Fanny, L’hôtel du libre échange, Sans famille, Les amants terribles, Gribouille, Entrée des artistes, Le corsaire, L’arlésienne, La belle aventure, Les petites du quai aux fleurs, Jusqu’à ce que mort s’en suive, Maria Chapdeleine, L’amant de Lady Chattterley, En effeuillant la marguerite, Sois belle et tais-toi, Un drôle de dimanche, Le bal du Comte d’Orgel en 1970 est son dernier film. Il a tourné aussi en Angleterre et en Italie.

Il a aussi été un photographe de très grand talent.

Il a donné leur chance à de très nombreux jeunes comédiens et comédiennes : Delon, Belmondo, Brigitte Bardot, Blier, Michèle Morgan, Simone Simon, Daniel Gélin, Danièle Delorme.

Il a été membre du jury de Cannes en 1960