Anne Wiazemsky

            Anne France Sophie Wiazemsky  (1947-2017). Elle est née à Berlin dans une famille de diplomates d’origine russe, elle est la petite fille de François Mauriac. Elle débute au cinéma en 1966 dans : Au hasard Balthazar de Robert Bresson en 1966, elle poursuit avec Godard dans : La chinoise puis on la voit dans : La bande à Bonnot, Week-end, Les gauloises bleues, Théorème (Pasolini), One plus one (Godard), Luttes en Italie (Godard), Vent d’Est (Godard), Porcherie (Pasolini), Raphaël ou le débauché (Deville), Le train, L’empreinte des géants (Enrico), Tout va bien (Godard), L’enfant secret (Garrel), Rendez-vous (Téchiné),Ville étrangère en 1988 sera le dernier film qu’elle tourne avant de se consacrer à l’écriture car elle est aussi écrivain de talent, elle aura le « Goncourt des lycéens » en 1993 avec : Canines  puis le grand prix de l’Académie Française en 1998 pour : Une poignée de gens, un de ses romans : Hymnes à l’amour  sera adapté au cinéma sous le titre : Toutes ces belles promesses. Elle écrit aussi des livres pour enfants et a réalisé des documentaires pour la TV. Elle n’a pas choisi la facilité en tournant avec une série de réalisateurs réputés  « difficiles ».