Orson Welles

George Orson Welles (1915-1985). Il est né dans le wisconsin. Son père, un industriel un peu « déjanté » est aussi alcoolique, sa mère est une remarquable pianiste concertiste. C’est un enfant que l’on qualifierait de « Surdoué » de nos jours, tout le passionne, le théâtre, la WELLES peinture, la musique et même l’illusionnisme qu’il pratiquera toute sa vie, il réalise, très jeune des mises en scène de théâtre. Sa mère décède quand il a 9 ans et son père quand il en a 15, il sera confié à un médecin de Chicago. Il fait de bonnes études, voyage et se produit dans plusieurs radios, mais le trafic routier de New York, fait qu’il est très souvent en retard, il décide donc de se faire transporter en ambulance toutes sirènes hurlantes et ne sera plus jamais en retard ! Il reste célèbre pour avoir fichu la frousse à l’Amérique entière en interprétant, avec un réalisme stupéfiant, la guerre des mondes de H.G. Welles à la radio. Il parlait un français impeccable. C’était un TRES gros mangeur, ce qui le fit devenir obèse dés ses 40 ans (Un jour il a avalé 18 hot dogs !). Il était féru de corrida qu’il pratiquait en amateur. Il était écrivain, acteur, cinéaste. Il a joué dans plus de 120 films au cinéma ou à la TV dans des courts et longs métrages. Il a scénarisé prés de 60 réalisations et comme metteur en scène, il tourne son premier film : Too much Johnson en 1938, puis ce sera ce chef d’œuvre absolu qu’est : Citizen Kane, où il tient le rôle principal, suivront : La splendeur des Amberson, Le criminel, La dame de Shangaï, Macbeth, Cagliosto, Othello, Dossier secret, La soif du mal, Le procès, Falstaff, Don Quixote, The dreamers. On retiendra aussi sa formidable prestation comme acteur dans : « Le troisième homme ».

Il est considéré comme un des plus grand réalisateur de tous les temps.