Jean Pierre Mocky

Jean Paul Adam Mokiejewski (1929). Il est né à Nice. Ses parents sont d’origine polonaise. Pendant la guerre, il effectue des petits boulots et cherche à échapper aux allemands, il fait en particulier une petite apparition dans : Les visiteurs du soir de Carné. Il doit se marier à TREIZE ANS après avoir eu un enfant avec une jeune fille, ils se sépareront au bout de 4 mois. Au fil de ses différents mariages, et hors mariage,  il aura DIX SEPT enfants! Il débute comme acteur et, à ce titre, fera 87 films ( !), Comme réalisateur on lui doit 81 réalisations : Courts-métrages, télévision et cinéma. Et ce n’est pas terminé ! Il a écrit 69 scénarios et produit 50 films.

On lui doit en particulier : Les dragueurs, son premier film en 1959, Un drôle de paroissien, l’Etalon, Solo, L’albatros, Chut, Un linceul n’a pas de poches, L’ibis rouge, Y-a-t-il un français dans la salle, A mort l’arbitre, Le mari de Léon, Votez pour moi. Il tourne très rapidement (parfois en moins de 2 semaines), s’occupe des décors, du scénario, du montage, il possède ses propres sociétés de production, il possède aussi sa propre salle de cinéma : Le Brady. Il utilise souvent les mêmes acteurs, en particulier Dominique Zardi qu’il a fait tourner 41 fois !

Il a aussi énormément tourné pour la TV.

Comme acteur, on le voit dans : Vive la Liberté en 1946 puis dans : Le rouge est mis, Le gorille vous salue bien, La tête contre les murs, Snobs, Le redoutable et dans nombre de ses propres films.

Un cinéaste vraiment « A part » !