Jacques Rivette

 

Jacques Pierre Louis Rivette (1928-2016). Il est né à Rouen. Il a d’abord été critique de cinéma comme beaucoup des réalisateurs de la futur « Nouvelle vague », il fonde un journal éphémère : La gazette du cinéma, avant de rejoindre les cahiers du cinéma en 1953 et dont il devient directeur en 1963. Il débute sa carrière par un court-métrage en 1949 : Aux quatre coins. En 1950, il est acteur dans : Le château de verre de René Clément  (Il fera 5 autres apparitions comme acteur). Il alterne ensuite les courts-métrages et la participation, comme directeur de la photographie, dans plusieurs films, il fera aussi des dialogues  et des scénarios (Il en écrira 25). Dans son premier film (On lui en doit environ 25): Paris nous appartient en 1961, il est réalisateur, scénariste et dialoguiste. On lui doit entre autres : La religieuse (Qui fera scandale et sera, un temps, interdit pendant un an), L’amour fou, Céline et Julie vont en bateau, La bande à quatre, La belle noiseuse, Jeanne la pucelle, Secret défense, Va savoir, Histoire de Marie et Julien, Ne touchez pas à la hache, 36 vues du pic Saint-Loup est son dernier film en 2009. Dans ses film, il n’y a pas de scénario, il écrit au jour le jour et laisse place totale à l’improvisation.

Il a  eu un prix pour l’ensemble de son œuvre en 1991 à Locarno.