Agnes Varda

 

Arlette Varda (1928). Elle est née en Belgique dans la banlieue de Bruxelles, à Ixelles. Elle a changé de prénom à l’âge de 18 ans. Elle quitte la Belgique en 1940, à cause de la guerre, elle vient à Sète, puis à Paris où elle fait des études de photographie et d’histoire de l’Art. Elle devient ensuite photographe au TNP avant de se tourner vers le cinéma et tourner son premier film : Pointe courte en 1955. Elle fera partie de la « nouvelle vague ». Elle réalisera peu de longs métrages (12), mais beaucoup de documentaires et de courts métrages. Son deuxième film sera : Cléo de 5 à 7 en 1962, suivront : Le bonheur, Les créatures, Lions love, L’une chante-l’autre pas, Documenteur, Sans toit ni loi, Jane B. par Agnès V, Kung-fu master, Jacquot de Nantes, Les cent et une nuits de Simon Cinéma en 1995 est son dernier film. Elle a aussi un peu tourné pour la TV.

Elle a été membre du jury à Venise en 1983 et à Cannes en 2005.
Elle a eu une palme d’honneur à Cannes en 2015