Steven Soderbergh

 

 

(1963). Il est né en Géorgie (USA). Son grand-père paternel était un immigré suédois et  sa grand-mère une immigrée irlandaise, du côté de sa mère, ses grands-parents étaient des immigrés italiens. Son père, professeur d’université, sera muté à Bâton Rouge en Louisiane, c’est là qu’il fera ses études et commencera à faire des films en 16mm au sein de l’Université et cela avec un matériel d’occasion. Ses études supérieures terminées, il va à Hollywood tenter sa chance en indépendant, mais revient vite chez lui pour faire des courts-métrages et écrire des scénarios. Il est sollicité par le groupe « YES » pour filmer un de leur concert ce sera : « YES 9012 live ». Il tourne son premier film en 1989 et ce sera : « Sexe, mensonges et vidéo » qui obtiendra la palme d’or à Cannes en 1989, suivront, en particulier : Kafka, A fleur de peau, Hors d’atteinte, L’anglais qui a été un semi échec public et pourtant c’est un excellent thriller avec Terence Stamp, le montage de ce film est parfois un peu déroutant, Erin Brockovich, un film magnifique avec une extraordinaire prestation de Julia Roberts (Qui lui vaudra un « Oscar », Traffic qui lui vaudra l’ « Oscar »du meilleur réalisateur (Et Benicio del Toro aura un « Oscar » du meilleur second rôle pour ce film), Ocean’s eleven (Un remake de : L’Inconnu de Las Vegas), un film extrêmement plaisant avec une pléiades d’acteurs qui semblent bien s’amuser ensemble, les deux autres sont moins jouissifs, surtout le deuxième, Solaris, The good german, Che 1&2 (Le deuxième épisode est moins attachant, Benicio del Toro aura le prix d’interprétation pour ce film), The informant, Contagion, Piégée (Un film intéressant avec, en vedette Gina Carano, une superbe actrice venant du free fight !), Magic Mike (Un film sur les milieux du Striptease masculin avec Channing Tatum), Effets secondaires en 2013. Il rencontre alors des difficultés pour mettre en œuvre son film sur Liberace et il se tourne alors vers la TV qui lui permet de le faire, ce téléfilm sera cependant présenté à Cannes ! Sa bouderie terminée, il revient au cinéma en 2017 avec : Logan Lucky.

Il a souvent fait tourner Georges Clooney (6 fois), Matt Damon (7 fois), Julia Roberts (4 fois), Channing Tatum (4 fois), Don Cheadle (5 fois), Brad Pitt (4 fois), Elliott Gould (4 fois).

Il est aussi : Scénariste, Producteur, Directeur de la photo, Monteur !