Mireille Darc

Mireille Christiane Gabrielle Aimée Aigroz (1938-2017). Elle est née à Toulon. Elle a suivi des cours d’art dramatique à Toulon, elle devient alors mannequin avant de participer à des petits films, mais c’est par la télévision qu’elle sera connue grâce à : « La grande bretèche », et c’est à Georges Lautner qu’elle deviendra une star, elle tournera treize films avec lui. Elle a été la compagne pendant quinze ans d’Alain Delon rencontré sur le tournage de : Jeff de Jean Herman en 1969, ils se retrouveront  plus tard en particulier dans la série TV : Frank Riva en 2003. Son premier film est : La bride sur le cou en 1960. Elle a eu de graves problèmes de santé à cause d’un accident de voiture à la suite de ces problèmes, elle a surtout fait de la télévision comme reporter,réalisatrice ou actrice, et actuellement elle se consacre surtout au théâtre et à la photographie

            On peut la voir aussi dans : Les distractions, Des pissenlits par la racine, Pouic-Pouic, Les barbouzes, Monsieur, Du rififi à Paname, Galia, La grande sauterelle, Ne nous fâchons pas (Mme Michalon !), La grande sauterelle, Fleur d’oseille, Borsalino, Fantasia chez les ploucs, Laisse aller c’est une valse, Il était une fois un flic (Avec Michel Constantin excellent), Le grand blond et le retour, La valise, L’homme pressé, Mort d’un pourri, Pour la peau d’un flic,Les seins de glace, Le téléphone rose, L’homme pressé, Mort d’un pourri, Pour la peau d’un flic, La vie dissolue de Gérard Floque est son dernier film en 1986. Elle a beaucoup tourné pour la TV.

            Elle réalise : La barbare en 1989. En 2007, elle a joué « Sur la route de Madison » avec Alain Delon au théâtre.

            Elle sera l’actrice fétiche de Georges Lautner, mais aussi de tous les cinéphiles dans les années 70/80, elle est mutine, pleine de charme ,d’humour, de culot, de tendresse, de sensibilité et de naturel.

Une immense perte pour le cinéma, mais aussi humaine.