Philippe de Broca

 

 

Philippe Claude Alex de Broca de Ferrussac (1933-2004). Il est né à Paris dans une famille aristocratique. Il passe par l’école Nationale Supérieure Louis Lumière de Noisy-le-Grand, après sa sortie, diplômé, il part tourner des documentaires en Afrique, puis il est appelé au service militaire et fera son temps dans le service cinématographique des armées en Algérie. Après il devient stagiaire d’Henri Decoin puis devient assistant réalisateur avec Chabrol, Schoendoerffer et Truffaut. Il tourne son premier film : Les jeux de l’amour avec Jean Pierre Cassel en 1959, ce film lui vaudra le prix spécial du jury de Berlin en 1960. Sa carrière se poursuit avec : L’amant de 5 jours , Le farceur, vient ensuite : Cartouche un formidable succès avec Jean Paul Belmondo et Claudia Cardinale, Suivi de l’homme de Rio encore un grand succès avec Belmondo(Ce film doit beaucoup à Tintin), Un monsieur de compagnie, Les tribulations d’un chinois en Chine, nouveau succès avec le couple Belmondo/Ursula Andress et Jean Rochefort (Un dialogue mémorable de ce film dit à peu prés ceci : Rochefort : « J’ai le vertige »-Belmondo : »Serrez les fesses »-Rochefort désabusé : « Je ne vois pas le rapport » !), Le plus vieux métier du monde, Le roi de cœur, Le diable par la queue, Les caprices de Marie, La poudre d’escampette, Chère Louise, Le magnifique avec un scénario très malin et un couple Belmondo/Jacqueline Bisset formidable, L’incorrigible, Julie pot-de-colle, Tendre poulet, Le cavaleur, On a volé la cuisse de Jupiter, L’africain, Chouans, Les clefs du Paradis, Le bossu, Amazone, Vipère au poing en 2004 est son dernier film.

Il a aussi tourné plusieurs films pour la TV.
On peut aussi le voir passer, comme acteur, dans une quinzaine de films (Le beau Serge, A bout de souffle, Les 400 coups…).

Il est aussi scénariste pour une quinzaine de films.

Tous ses films peuvent être vus et revus sans jamais nous lasser.