Sergio Leone

(Bob Robertson à se débuts de réalisateur !) (1929-1989). Il est né à Rome. Son père est réalisateur (Roberto Roberti) et sa mère est actrice (Bice Valerian), cela va considérablement influencer sa vie. Après ses études, il devient assistant réalisateur avec les plus grands italiens : De Sica, Gallone, Camerini, Soldati, mais aussi de grands américains : Wyler, Zinneman. Au total il exercera 34 fois cette profession avant de devenir réalisateur avec : Sodome et Gomorrhe et Le colosse de Rhodes en 1961, suivra : La trilogie du dollar avec Pour une poignée de dollars en 1964, Et pour quelques dollars de plus en 1965 et Le bon-la brute et le truand en 1966, cette trilogie révélera au monde :Clint Eastwood et le compositeur Ennio Morricone, il poursuivra avec sa seconde trilogie : Il était une fois dans l’Ouest (1968), Il était une fois la révolution(1970) et Il était une fois en Amérique (1982).

Il a finalement très peu tourné comme réalisateur, mais il a marqué le cinéma de manière indélébile.

Il demandait à Ennio Moriconne de composer ses musiques AVANT de tourner pour que les acteurs puissent s’adapter à celle-ci.

Il a été membre du jury à Cannes en1971 et à Berlin en 1978, président du jury de Venise en 1988.
Il a aussi été scénariste et est apparu dans quelques productions (Le voleur de bicyclette en particulier). Il a aussi été producteur sur 6 films.

Il a refusé de tourner Le parrain ainsi que Flash Gordon.

Quand il est décédé, il préparait un film colossal sur la bataille de Stalingrad.