Magalie Noel

 

            Magali Françoise Noëlle Camille Guiffray (1931-2015). Elle est née en Turquie, car son père est un technicien maritime en mission. Ses parents sont provençaux et reviennent au pays quand elle a sept ans. Très jeune elle étudie la musique, le chant et la danse, elle débute à 16 ans dans les cabarets et les revues, avant de prendre des cours de théâtre et de se lancer sur les planches. Elle tourne son premier film en 1950 dans : Demain nous divorçons, mais ce sera surtout grâce à sa prestation dans : Du rififi chez les hommes qu’elle sera reconnue. Elle tourne ensuite dans des films importants de l’époque comme : Les grandes manœuvres où Razzia sur la chnouf avant de devenir l’interprète fétiche de Fellini qui la fera tourner dans trois de ses films : La dolce vita, Le satyricon et Amarcord. C’est aussi une chanteuse de talent dont la première chanson : Johnny fais moi mal a été censurée à la radio.
            On la voit dans : Elena et les hommes, Assassins et voleurs, Des femmes disparaissent, Le Sahara brûle, Boulevard, La loi de la guerre, La fille dans la vitrine, L’astragale,  Z, Qu’est-ce qui fait courir David, La fidélité, La vérité sur Charlie en 2001, est son dernier film. Elle a aussi beaucoup tourné en Italie.