Jean Gaven

 (1918-2014). Il est né dans l’Aveyron, son père est postier. Il fait de bonnes études et veut devenir pilote de ligne, mais c’est la guerre et il doit survivre et commence par le théâtre comme figurant sur les conseils d’une amie. Le cinéma viendra plus tard grâce à Jean Dréville. C’est un acteur grand, très élégant et fort aimable. Il joue toujours des rôles d’homme tranquille, toujours sympathique, sa présence dans un film est un signe de qualité. Il a joué avec les plus grands acteurs comme Gabin (Dans le pacha) ou Bronson (Dans : Le passager de la pluie). Il débute au cinéma en 1945 et son dernier film : Les bidochons date de 1996. On le retrouve aussi dans : Le boulanger de Valorgue, Obsession, La loi des rues, Les sorcières de Salem, Si tous les gars du monde,Un aller simple, Piége pour Cendrillon, La course du lièvre à travers les champs, Signé Furax, L’été meurtrier, Maestro. Un excellent comédien. Il a aussi beaucoup travaillé pour la TV et a souvent joué au théâtre. Il est le mari de Dominique Wilms, la vedette féminine de : La môme vert-de-gris avec Eddie Constantine.