William Hurt

 

            William M. Hurt (1950). Il est né à Washington DC. Son beau-père est le fondateur du groupe de presse » Time-Life ». Il fait des études de théologie avant de suivre des cours de théâtre. Il monte alors sur les planches où il est brillant puis, il se lance dans le cinéma en 1980 dans : Au-delà du réel, et depuis il enchaîne les films a un rythme très élevé. On le voit dans : La fièvre au corps, Les copains d’abord, Gorky Park, Le baiser de la femme araignée qui lui vaudra l’« Oscar » en 1986, ainsi que le prix d’interprétation masculine à Cannes, Dark City, La proposition, Les enfants du silence, Broadcast news, Voyageur malgré lui, Jusqu’au bout du monde,  Alice de Woody Allen, Jane Eyre, Sunshine, A I de Spielberg, Dérapages incontrôlés, Le village, A history of violence, Syriana, Raisons d’état, Into the wild, Au plus prés du paradis, Angles d’attaque, L’incroyable Hulk, Robin des bois de Ridley Scott, La comtesse de Julie Delpy, 3 fois 20 ans, Un amour d'hiver, Captain America.

Il a été marié à Sandrine Bonnaire et il parle parfaitement le français. C’est un excellent acteur très élégant et au jeu subtil.