Terence Stamp

 

 

            Terence Henry Stamp (1938). Il est né à Londres. Sa mère est française et son père anglais, ce sont des gens très modestes. Il est grand et très élégant. Son jeu est efficace, il porte en lui une énergie considérable. Il aura le prix d’interprétation à Cannes pour : L’Obsédé en 1965. Son premier film sera : Le verdict en 1962, puis Billy Budd, il aura pour ce rôle un « Golden globe ». Il semble avoir pris un peu de recul vis-à-vis de sa carrière cinématographique. C’est un acteur attachant.

            On peut le voir dans :  L’obsédé pour lequel il aura un prix d’interprétation à Cannes, Théorème, Superman 1 & 2, L’affaire Chelsea Deardon, Modesty Blaise De Joseph Losey,  Rencontre avec des hommes remarquables, Le voleur de Bagdad, Wall Street (Un thriller financier), Young guns (Un western au ton nouveau), L’affaire Karen Mac Coy (Où il joue un truand cynique), Tiré à part un thriller littéraire (Un genre rarissime) de Bernard Rapp (Où il est un éditeur qui venge une amie assassinée), L’anglais de Steeven Soderbergh, un polar au ton et au montage atypique(Où il joue le rôle d’un père qui veut venger la mort de sa fille, il est impressionnant dans ce rôle), Star wars 1, Revelation, Elektra, Max la menace, Walkyrie, L’agence, Crow. A la TV il est un des piliers de Smallville.

            Un excellent acteur certainement pas assez utilisé.