Gianna Maria Canale

 

            Maria Canale (1927-2009). Elle est née à Reggio de Calabre. Elle occupe un poste de secrétaire à Rome quand elle participe à un film de Carmine Gallone. Elle prend goût à cet art et voudrait devenir actrice. Elle se présente au concours de Miss Italie et termine 2° devant Gina Lollobrigida et derrière Lisa Bosé, c’est une très jolie brune aux yeux verts que l’on compare souvent à Ava Gardner. Elle aura la chance de sa vie en étant remarquée par le réalisateur Riccardo Freda qui tombe raide amoureux de cette superbe femme et la fera tourner à de nombreuses reprises, au Brésil ( dans : L’aigle noir) en premier car ils sont partis pour ce pays après leur rencontre. Elle tournera aussi avec de nombreux autres grands réalisateurs avant de se retirer définitivement en 1965, elle refusera alors tout contact avec la presse jusqu’à son décès en 2009. On la voit dans : Rigoleto, L’aigle noir, Trahison, Toto le Moko, Le passé d’une mère, Chantage, L’ange du péché, Spartacus, Théodora impératrice de Byzance, Napoléon de Guitry, La châtelaine du Liban, Les vampires, La révolte des gladiateurs, La reine des amazones, La reine des pirates, Le chevalier de Pardaillan, Le fils de Spartacus, Le lion de Saint Marc, Le pont des soupirs, Il treno del sabato sera son dernier film en 1964. Elle a été, à son époque, la reine du « Péplum ». Elle aura tourné avec : Gabin, Montand, Orson Welles, Erich Von Stroheim, Van Johnson, Steve Reeves, Pierre Brasseur.