Pierre Larquey

            Pierre Raphaël Larquey (1884 -1962). Il est né en Gironde à Cenac. Son père est charretier, il envisage d’aller au séminaire puis s’engage dans l’armée coloniale à Madagascar avant d’entrer au conservatoire de faire du théâtre pendant 15 ans au théâtre des variétés puis du cinéma en 1931. Il a une immense filmographie (Plus de 150 films), il incarne des personnages timides ou bourrus mais sensibles. Il est à son époque un acteur très populaire, on se souvient surtout de ses rôles dans : Le corbeau (Le Dr Michel Vorzet), et dans l’assassin habite au 21 (Monsieur Colin) deux films d’Henri Georges Clouzot. Il est aussi très présent à la radio dans les années 50. Il a une voix particulièrement douce et immédiatement identifiable.

            On peut le voir dans : Le nabab en 1913, c’est son premier film, puis on le voit dans : Topaze, Un fil à la patte, Knock, La rue sans nom, Les misérables, Quai des orfèvres, Assassins et voleurs, Les diaboliques, Le trou normand, Napoléon, Si paris m’était conté, Les sorcières de Salem, Les espions, L’hôtel du libre échange, Le président, La traversée de la Loire en 1961 est son dernier film.