Renée Faure

 

            Renée Paule Nanine Faure (1918-2005). Elle est née à Paris, son père est directeur d’hôpital. Excellente élève, elle est la bachelière la plus jeune de sa promotion à l’école de la légion d’honneur. Elle suit ensuite les cours Simon et entre à la Comédie Française en 1937, d’abord pensionnaire, elle deviendra sociétaire en 1942, elle en partira en 1962 restant sociétaire honoraire. Au cinéma, elle tourne son premier film en 1941 sous la direction de Christian-Jacques : L’assassinat du père Noël, elle tournera avec lui (Qui est devenu son compagnon) dans : Sortilèges, La chartreuse de Parme, Adorable créatures. Elle est remarquable pour sa grâce et sa douceur, après des rôles de femme angélique, elle passera au registre de femme passionnée. Après les années 60, elle devient très rare sur le grand écran. On la voit dans : Les anges du péché, François Villon, Raspoutine, Le sang à la tête, Rue des prairies, Le président, Bel ami, Le juge et l’assassin, L’amour en douce, La petite voleuse, L’inconnu dans la maison, Homère la dernière odyssée en 1996 est son dernier film.

ANECDOTE : Elle était passionnée de pêche à la truite.