Suzanne Flon 

             (1918-2005).Elle est née au Kremlin Bicêtre dans un milieu très modeste, son père est cheminot. Elle prend goût au théâtre à l’école. Elle travaille un temps dans un grand magasin, puis elle est choisie par Edith Piaf pour être sa secrétaire. Elle suit ensuite des cours de théâtre, devient présentatrice à l’ABC où elle est remarquée par Raymond Rouleau qui la fait monter sur les planches en 1943. Elle commence au cinéma dans : L’ange de la nuit en1942 sous le nom de : Annie Lancel puis on la retrouve dans : Capitaine Blomet en 1947. C’est une très grande comédienne  à la voie frêle et qui joue à merveille les femmes fragiles, elle a été très prisée par les plus grands réalisateurs. On la retrouve dans : La cage aux filles, Procès au Vatican, Moulin Rouge, Tu ne tueras pas, Les amours célèbres, Le procès, Un singe en hiver (Avec Gabin et Belmondo), La porteuse de pain, Le train (Avec Burt Lancaster, elle y est excellente), Tante Zita, Le soleil des voyous, , Le franciscain de Bourges, Jeff, Les volets clos, Le silencieux (Avec Lino Ventura), Docteur Françoise Gailland, L’été meurtrier, Les enfants du Marais, Un crime au Paradis, Effroyables jardins, La fleur du mal,Fauteuils d’orchestre, Joyeux Noël sera son dernier film en 2005 . Une filmographie de très grande qualité, elle aura un « César du meilleur second rôle » en 1984 pour : L’été meurtrier, puis un autre en 1991 pour : La vouivre. Une très grande dame fort discrète.