Al JolsonAl Jolson 2 

            Asa Yoelson (1886-1950). Il est né en Lituanie. Il commence sa carrière par la chanson, il a le goût de se grimer pour chanter, sur scène il est exubérant, mais avec le temps il devient plus sage et se donne une image plus « Clean ». Ses passages sur scènes déclenchent des scènes proches de l’hystérie, il accompagne souvent les plus grands jazzmen. Pour les cinéphiles, il est ultra-célébre pour avoir été le premier acteur du cinéma sonore, en fait, chantant plus que parlant, car dans ce premier film : Le chanteur de jazz en 1927, la partie sonore n’est constituée que de chansons (Et la bande-son est sur disque et non intégrée à la pellicule), autre curiosité de ce film, on a grimé en noir un chanteur blanc car à l’époque une vedette noire ne se concevait pas. Il a encore tourné quelques films musicaux, mais c’est sur scène et à la radio qu’il a fait la plus grande partie de sa carrière. On le voit dans : Mammy’s boy son premier film en 1923, Chante nous ça, Le fou chantant, Le bar magnifique, Rapsodie en bleu, La rose de Broadway, Entrez dans la danse, Mammy, Big boy, Wonder bar, The singing kid, Swannee river, son dernier film en 1939