20 mai 2012

MICHAEL LONSDALE

Michael Lonsdale MICHAEL LONSDALE

 

            Michael Edward Lonsdale Crouch (1931). Il est né à Paris. Acteur atypique, de père anglais officier de l’armée des Indes et de mère française, il passe son enfance à Londres puis au Maroc où il déménage en 1939, il part ensuite en France en 1947, où il fera du théâtre grâce à Roger Blin, puis sous la direction de Raymond Rouleau. Il est totalement bilingue et s’exprime d’une voix douce et calme au ton chaud. Il tournera souvent dans des films un peu difficiles, dans ses derniers films, il apparaît souvent avec sa barbe et ses cheveux longs et gris. Son premier film : C’est arrivé à Aden en 1956. Un acteur extrêmement agréable à voir jouer, plus sa carrière avance, plus il devient sublime !

On le voit dans : Une balle dans le canon, Le procès, Les copains, La bourse ou la vie , Paris brûle-t-il, Hibernatus, Le souffle au coeur,  Il était une fois un flic de Georges Lautner (Où il joue un commissaire de police qui protége son collègue Michel Constantin qui tente d’infiltrer la mafia locale), Stavisky, Le fantôme de la liberté, section spéciale, Chacal de Fred Zinneman (Où il campe de façon extraordinaire ,un policier français qui doit identifier et neutraliser un tueur à gages qui doit assassiner le Général De Gaulle), Monsieur Klein, Enigma (Une très bonne histoire d’espionnage sur le vol d’une machine à crypter nazie pendant la dernière guerre), Le nom de la rose de Jean Jacques Annaud (Formidable thriller médiéval où il est le supérieur du monastère il donne la réplique à Sean Connery), Ronin De John Frankenheimer( Où il est un curieux vieil homme qui à pour passe temps la réalisation d’une fresque concernant un groupe de Rônins), Moonraker, Le furet, Munich, Une vieille maîtresse, Bancs publics, Des hommes et des Dieux (Qui lui vaut le « César » 2011), Les hommes libres, Les premiers-les derniers. Sa filmographie est énorme.

C’est aussi un metteur en scène et un merveilleux comédien de théâtre. Il travaille aussi énormément pour la TV.

CURIOSITE : Il a tourné, en 1959, dans : La main chaude de Gérard Oury sous le nom de « Alfred de Thuris »

Posté par CINELOVER à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BIBI ANDERSSON

Bibi Anderson 

            Berit Elisabeth Andersson (1935). Elle est suédoise, née à Stockholm. Après des études d’art dramatique comme Greta Garbo et Ingrid Bergman, elle est remarquée par Ingmar Bergman et elle joue dans ses pièces au théâtre. Elle débute au cinéma en 1951 dans des petits films puis elle tourne pour Bergman : Sourires d’une nuit d’été, puis il y aura : Le septième sceau où elle aura un beau succès, elle tournera au total 13 films avec ce réalisateur dont : Le visage, L’œil du diable, Persona, Une passion, Le lien. Elle tournera également en France : L’amour en question de Cayatte et aux USA : Quintet de Robert Altman. Actuellement elle se consacre à la télévision. Elle a été sacrée à Cannes en 1958pour : Au seuil de la vie de Bergman. On la voit aussi dans : Les fraises sauvages, La maîtresse, La nuit des otages, La bataille de la vallée du diable, Le festin de Babette, Anna, The frost en 2009 est son dernier film. Elle restera dans les mémoires comme une actrice Bergmanienne où la douceur de son visage fera merveille.

Elle a eu le prix d’interprétation féminine à Cannes en 1957 pour : Au seuil de la vie de Bergman

Posté par CINELOVER à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MEL FERRER

Mel Ferrer 

            Melchior Gaston Ferrer (1917 – 2008). Il est né dans le New Jersey. Après des études universitaires, il écrit des livres pour enfants,  travaille dans un journal, mais rapidement il quitte cette profession pour faire du théâtre. Excellent danseur il participe à des comédies musicales, en parallèle il est aussi disc-jockey. Il débute au cinéma en 1944 comme répétiteur puis réalisateur. Il fait une brève apparition dans : Le fugitif de John Ford en 1947. Il tourne son premier film comme acteur en 1949 : Frontières oubliées, son étoile va dés lors briller de plus en plus, il tournera avec les plus grands réalisateurs : Nicholas Ray, Fritz Lang, Vidor, Renoir, Anthony Mann, il tourne en Italie en Allemagne, aux USA, en France. Il épousera Audrey Hepburn en 1954. Il atteint l’apogée de sa carrière dans les années 60, ensuite sa notoriété diminue progressivement et il abandonne le cinéma pour le théâtre   et la télévision à la fin des années 70. On peut le voir dans : La corrida de la peur, L’ange des maudits, Scaramouche, Les chevaliers de la table ronde, Guerre et paix (Peut-être son meilleur rôle), Elena et les homme, Le soleil se lève aussi, Et mourir de plaisir, Le diable et les dix commandements, Le jour le plus long, La chute de l’empire romain, Lili Marleen, Seule dans la nuit, Le corsaire noir, La ville accuse, Mille milliards de dollars, L’œil de la veuve en 1989 est son dernier film. Il a aussi tourné cinq films (Dont : Les vertes demeures) qui n’ont eu que peu de succés.

Posté par CINELOVER à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BETTY HUTTON

Betty Hutton 

            Elizabeth June Thornburg (1921-2007). Elle est née dans le Michigan. Sa jeunesse est, du point de vue familial très chaotique, sa mère abandonnée par son mari quand elle a deux ans,  se livre à la contrebande d’alcool prohibé. Elle aime le chant et fait partie de chorales, elle tente de chanter sur Broadway, mais elle est recalée, mais elle y reviendra quelques années plus tard à la demande des producteurs. Elle débute au cinéma  en 1942 dans : L’escadre est dans le port, suivront d’autres films musicaux. Elle est rapidement reconnue et très demandée car c’est une actrice pleine de vie et de dynamisme. Elle tourne sans arrêt jusque dans les années 50 où elle rompt son contrat avec la « Paramount » et ne trouve plus de rôles à sa mesure. Son dernier très grand succès sera dans : Sous le plus grand chapiteau du monde » de Cécil B. De Mille. On la voit encore dans : Au pays du rythme, Miracle au village, Quatre flirts et un cœur, La blonde incendiaire, Les exploits de Pearl White, Dream girl, L’ange endiablé, Annie reine du cirque (Où elle remplace Judy Garland), Maman est à la page, La polka des marins, Spring reunion en 1957 est son dernier film, elle a ensuite travaillé pour la TV jusqu’en 1977.

Posté par CINELOVER à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BETTE MIDLER

Bette Midler  

            Bette Davis Midler (1945). Elle est née à Honolulu. Elle fait des études d’art dramatique à Hawaï.  Elle commence sa carrière de chanteuse dans les cabarets de New York et devient rapidement une star de la chanson. Elle débute au cinéma sous la direction de George Roy Hill dans : Hawaï. Son plus grand rôle sera celui de Janis Joplin dans : The Rose de Mark Rydell en 1979, film qui raconte la vie de cette star de la chanson rock Etasunienne, ce rôle lui vaudra deux « Golden globes ». On la voit aussi dans : Le détective (Avec Frank Sinatra), La flambeuse de Las Vegas de Don Siegel, Y-a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme, Le clochard de Berverly Hills, Stella, Le club des ex, Hocus Pocus, Ce que veulent les femmes, For the boys (avec James Caan), Get shorty, Mais qui a tué Mona, Une histoire de famille, The woman, Comme chien et chat, Le choc des générations, Freak Show.

Posté par CINELOVER à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MAXIME GODART

Maxime Godart 

             (1999). Il est né à Compiègne. Très jeune il aime la comédie et suit des cours de théâtre au centre culturel de Noyon (Oise), il manifeste le désir de participer à des castings, sa mère le présente au réalisateur du film : Le petit Nicolas, il n’est pas retenu, puis, un mois plus tard, Laurent Tirard change d’avis et le recontacte, cette fois pour lui donner le rôle. C’est un gamin charmant qui a tourné depuis un second film  en 2010 : Les meilleurs amis du monde. Il a aussi tourné pour la TV dans : Le grand restaurant de Pierre Palmade. Il souhaite, à l’avenir, devenir acteur de métier, on lui souhaite de réussir.

Posté par CINELOVER à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BETTE DAVIS

Bette Davis

 

            Ruth Elizabeth Davis (1908 – 1989). Elle est née dans le Massachusetts. Sa mère est photographe, elle s’intéresse très tôt au théâtre et étudie la danse, elle joue sur Broadway et c’est là qu’elle est remarquée par un ponte de Universal qui la fait tourner dans : Bad sister en 1931, mais le directeur de la firme refuse de lui prolonger son contrat ne la trouvant pas assez jolie. Elle tournera ensuite pour d’autres studios sans grand succès, elle envisage alors de revenir au théâtre, mais elle est sollicité par Warner pour tourner : The man who played God, qui sera un beau succès et elle signe alors pour sept ans chez Warner. Elle doit se battre pour avoir des rôles plus typés que ceux qu’on lui propose, elle ira même jusqu’au procès contre Warner (Elle perdra). C’est une femme de caractère, tout l’inverse d’un sex-symbol, dont la carrière sera ponctuée de conflits avec ses patrons et ses metteurs en scène.

 Elle est pour les américains l’une des 2 ou 3 plus grandes actrices de tous les temps. Elle aura deux « Oscar » en 1936 pour : L’intruse, l’autre en 1939 pour : L’insoumise, elle aura aussi un « César » d’honneur en 1986.

            On la voit dans : L’emprise , La forêt pétrifiée, Le dernier round, La vie privée d’Elizabeth d’Angleterre, La lettre , La vipère, La garce, Qu’est-il arrivé à Baby Jane, Eve , ,(Qui est considéré comme son meilleur film, ce film aura d’ailleurs  6 « Oscar »), Milliardaire d’un jour, Confessions à un cadavre, L’argent de la vieille, Mort sur le Nil, Les cadavres ne portent pas de costar, Wicked stepmother en 1989 est son dernier film.. Elle a tourné plus de cent vingt films.

            Anecdotes : La chanteuse Kim Carnes à écrit une chanson sur elle : « Bette Davis eyes », qui a été un immense succès.

            Elle a refusé le rôle de Scarlett dans « Autant en emporte le vent ».

Posté par CINELOVER à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :