Anouk Aimé 

            Nicole Françoise Florence Dreyfus (1932). Elle est née à Paris. Ses parents sont comédiens et elle-même tourne son premier film à 14 ans en 1946 : La maison sous la mer, dans ce film, son personnage se nomme Anouk, elle le conservera toute sa carrière, a la suite de cela elle prend des cours de théâtre et de danse. Ce sera grâce à André Cayatte qu’elle va se faire remarquer dans le film : Les amants de Vérone en 1948 avec un rôle écrit pour elle par Jacques Prévert, elle est alors très courtisée et tourne sans désemparer en France, puis elle a la mauvaise idée d’aller tourner en Italie où seuls les deux films qu’elle tournera avec Fellini : La dolce vita (Palme d’or à Cannes en 1960) et 8 et ½, sont à retenir. Elle retrouvera la célébrité en 1966 avec le célébrissime : Un homme et une femme (Palme d’or à Cannes en 1966), ce rôle lui vaudra d’être courtisée par Hollywood où elle tournera avec Cukor (Justine) et Lumet (Le rendez-vous).

 A partir de 1970, elle tourne moins, mais elle est toujours demandée par de grands réalisateurs comme Lelouch ou Altman (Prêt-à-porter).

            On la voit aussi dans : Pot-bouille, Montparnasse 19, Le farceur, La tête contre les murs, Les mauvaises rencontres, Lola, Un soir un train, Si c’était à refaire, Viva la vie, Un homme et une femme 20 ans après, La table tournante, Dis-moi oui, Hommes femmes mode d’emploi, Une pour toutes, La petite prairie aux bouleaux, Celle que j’aime, Ces amours là, Tous les soleils, Mince alors.

            Elle obtient le prix d’interprétation à Cannes pour : Le saut dans le vide en 1980 et en 2002 elle obtient un césar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière