Jean Yanne

             Jean Roger Gouyé (1933 – 2003). Il est né Aux Lilas (93).  Issu d’une famille modeste, il abandonne rapidement ses études de journalisme pour écrire des sketches de cabaret. Il fait 3 ans de service militaire et reprend à son retour son travail de chansonnier au cabaret, il y rencontre Jacques Martin et Gérard Sire (Qui sera son fidèle ami toute sa vie), on se souvient de son sketche sur :Le permis de conduire ou celui des : Routiers. Il écrit aussi des chansons pour des gens comme Philippe Clay ou Line Renaud et pour lui, car il chante aussi. Il écumera toutes les grandes radios, seul ou avec Jacques Martin avec qui il réalisera d’ailleurs dans les années 60/70 une émission en stéréo entre Europe N°1 et Radio Luxembourg (Deux stations rivales) !

            Ses prestations aux « Grosses têtes » avec Jacques Martin sont des morceaux d’anthologie de l’improvisation et sans vulgarité ce qui est hors normes pour cette émission !

            Il commence au cinéma en 1963 dans : La vie à l’envers d’Alain Jessua et il ne cessera plus de jouer jusqu’à son décès, il deviendra d’ailleurs réalisateur en tournant des films à l’humour grinçant et délirant. Le sommet de sa carrière est sans doute son interprétation du : Boucher de Claude Chabrol aux côtés de Stéphane Audran et aussi : Nous ne vieillirons pas ensemble de Maurice Pialat (Pour lequel il a eu le grand prix à Cannes). Il sera aussi un étonnant Sézenec à la télévision en 1992 et son interprétation dans : Les Thibault est remarquable.

 Il peut jouer les pires salauds comme dans : Que la bête meure, où les comiques comme dans : Laisse aller c’est une valse.

            On peut le voir dans : Jaloux comme un tigre, Etes vous fiancée à un marin grec, La ligne de démarcation, Ces messieurs de la famille, Week-end, Laisse aller c’est une valse, Le saut de l’ange, Aramguedon, Regarde les hommes tomber, Papy fait de la résistance, La raison d’état, L’imprécateur, Indochine, Pétain, Le hussard sur le toit, Beaumarchais l’insolent, Je règle mon pas sur le pas de mon père, Hygiène de l’assassin, Les acteurs, Le pacte des loups, Adolphe, Gomez et Tavarés est son dernier film en 2003.

            Il a mis en scène : Tout le monde il est beau, Moi y’en a vouloir des sous, Les chinois à Paris, Chobizenesse, Je te tiens tu me tiens par la barbichette, Deux heures moins le quart, Liberté égalité choucroute (Il est aussi acteur dans ses films).

            Anecdote : Il a eu aux USA un prix du meilleur rôle FEMININ pour : Le boucher et Stéphane Audran le prix du meilleur rôle MASCULIN car dans ce pays Jean est un prénom de femme et Stéphane un prénom d’homme ! Il vivait aux « States » depuis 1979.