06 mai 2012

JESS HAHN

Jess Hahn [640x480]

 

Jesse Beryle Hahn (1921-1998) Il est né dans l’Indiana. Il participe à la deuxième guerre mondiale dans les marines et fera le débarquement de Normandie, il restera en France et se fera naturaliser. Il commence une carrière de musicien avant de venir au cinéma en 1952.  Il parle très  bien notre langue avec un épais accent américain. Très grand, trapu avec une calvitie précoce, il est aussi bon dans les drames (Les grandes gueules), que dans les comédies (Les barbouzes). On peut le voir dans un nombre considérable de films (123 !) et en particulier dans : Deux de l’escadrille , son premier film en 1953, Cartouche (Avec JP Belmondo), Mandrin, Le procès, Les gorilles, Le fauve est lâché (avec Lino Ventura), Le signe du lion (Sa plus belle performance), Topkapi (de Jules Dassin), Les tribulations d’un chinois en Chine, Quoi de neuf Pussycat, Le mur de l’Atlantique, Laisse aller c’est une valse,La nuit du lendemain (Où il est doublé en audio), Boulevard du rhum, Le mur de l’Atlantique, La raison d’état, Un linceul n’a pas de poches, Overdose est son dernier film en 1987. Il a aussi fait du théâtre avec succès.

 

Posté par CINELOVER à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MICHELE MORGAN

Michele Morgan 

 

            Simone Renée Roussel (1920). Elle est née à Neuilly sur Seine. « T’as d’beaux yeux tu sais », célèbre réplique de Jean Gabin destinée à Michèle Morgan dans Quai des brumes de Marcel Carné , au départ , ce n’était pas les yeux qui étaient dans le texte, mais Gabin a voulu rendre hommage au beau regard de cette actrice. Elle a un fils : Mike Marshall qui fera aussi du cinéma (On le voit dans : La grande vadrouille, c’est l’aviateur qui se déguise en bavaroise avec tresses !).

            Apres les cours Simon, elle fait ses débuts au cinéma dans : La vie parisienne, Une fille à papa et Mademoiselle Mozart en 1935, elle poursuit avec des petits films jusqu’à ce que Marc Allégret lui offre un rôle dans : Gribouille aux côtés de Raimu.

 Pendant la guerre elle part aux USA où elle tournera cinq films, mais n’y fera pas carrière, en revenant en France, elle tourne ; La symphonie pastorale qui lui vaudra le prix d’interprétation à Cannes en 1946. Elle fait aussi de la peinture, écrit des poèmes et des livres. C’est une des plus grandes dames du cinéma français.

            On peut la voir dans : Remorques, Maria Chapdelaine, La belle que voilà, Destinées, Les orgueilleux, Napoléon, Les grandes manœuvres, Si Paris nous était conté, Marie-Antoinette, Retour de manivelles, Le miroir à deux faces, Maxime, Pourquoi viens-tu si tard, Les scélérats, Fortunat, Les lions sont lâchés, Le crime ne paie pas, Landru, Constance aux enfers, Les centurions, Benjamin ou les mémoires d’un puceau, Le chat et la souris, Robert et Robert, Ils vont tous bien est son dernier film en1990. Elle a eu un « César » d’honneur en 1992 et Le lion d’or de Venise pour sa carrière en 1996.

            Elle a pratiquement abandonné le cinéma pour le théâtre depuis 1967.

Posté par CINELOVER à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JERRY LEWIS

   jerry_lewis

            Joseph Levitch (1926-2017). Il est né dans le New Jersey, son père est acteur. Il commencera sa carrière en formant un duo comique avec Dean Martin, ils joueront ensemble au music-hall et au cinéma dans une série de films où il multiplie les grimaces qui finissent par être horripilantes. Le duo se sépare en 1957, il continue de tourner des films sans grand intérêt avant de décider de se mettre en scène lui-même et le résultat est bien supérieur à ses prestations antérieures (Premier film : Le dingue du palace), mais il est victime d’une sévère dépression qui l’écarte du cinéma pendant des années, il revient en 1980, mais son film : Au boulot Jerry est un échec aux USA, Scorsese le fera tourner dans : La valse des pantins, tombé dans l’oubli dans son pays, il tournera ensuite en France et en Europe. On le voit dans : Le délinquant involontaire, trois bébés sur les bras, Le kid en kimono, Tiens bon la barre Jerry, Le dingue du palace, Le zinzin d’Hollywood, L’increvable Jerry, Un chef de rayon explosif, Docteur Jerry et Mister love, Arizona dream, Les drôles de Blackpool, Max Rose, Le casse est son dernier film en 2016. Il a été le premier à filmer en vidéo ses tournages pour avoir une idée immédiate du résultat. Son humour divise les cinéphiles, certains le portent aux nues, d’autres l’exècrent.

Posté par CINELOVER à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MICHELE MERCIER

Michéle Mercier 

             Jocelyne Yvonne Renée Mercier (1939). Elle est née à Nice. Elle débute par la danse sur les conseils de Maurice Chevalier elle monte à Paris et intègre les ballets de la tour Eiffel. Elle débute au cinéma en 1954 dans : J’avais sept filles. Elle est considérée comme une des grandes actrices populaires françaises surtout grâce à sa beauté et à son interprétation de : Angélique marquise des anges, pour ce rôle, elle a été payée une misère pour les trois premiers épisodes, les producteurs l’ayant bernée dans leur contrat. En Italie elle est considérée comme une très grande actrice, les réalisateurs de ce pays  ne l’ayant pas confinée dans des clones d’Angélique.

            On la voit dans : Le Saint mène la danse, Aimez-vous Brahms, Le soleil noir, Le plus vieux métier du monde, La brune que voilà, Le tonnerre de Dieu, Une veuve en or, Tirez sur le pianiste, L’aîné des Ferchaux, Les amours de Lady Hamilton, Une corde un colt (De Robert Hossein), Les baroudeurs, Les monstres,  Scandale à Rome, Le viager, L’appel de la forêt, Jeans Tonic sera son avant-dernier film en 1984, Vénus et La rumbera sera le dernier en 1998.

ANECDOTE : Le Shah d’Iran a voulu l’épouser.

 

Posté par CINELOVER à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

NAOMI WATTS

Naomi Watts 

             (1968). Elle est née en Grande Bretagne, son père est ingénieur du son sur les tournées de « Pink Floyd » et sa mère est décoratrice. Son enfance se passe en grande Bretagne puis elle déménage en Australie à 14 ans et c’est là qu’elle débutera dans la carrière d’actrice en 1986 dans : For love alone, elle rencontrera  Nicole Kidman sur le tournage de : Flirting, mais devra attendre plus longtemps qu’elle avant d’accéder à la célébrité, elle fera un peu de mannequinât au Japon également. Elle se contente de seconds rôles comme dans : Tank girl. Le début de la célébrité viendra avec David Lynch qui la fait tourner dans : Mulholland drive, il y aura ensuite : Le cercle 1 & 2, Divorce, puis 21 grammes où elle donne toute la mesure de son talent, cette performance lui vaudra d’être choisie par Peter Jackson pour tourner dans le remake de : King Kong. On la retrouve ensuite dans : Stay, Le voile des illusions, Les promesses de l’ombre et Funny games, L’enquête, Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, Fair game., Dream house, J Edgard, Diana, Birdman, Divergente 2, The glass castle.

Posté par CINELOVER à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

NADJA TILLER

Nadja Tiller 

Nadja Maria Tiller (1929). Elle est née à Vienne en Autriche. Elle est élue Miss Autriche en 1949 et en 1951. Elle tourne son premier film en 1949 dans son pays, elle tournera longtemps en Autriche avant de venir tourner en France avec succès dés 1957 dans : La Tour prend garde avec Jean Marais, puis elle tourne dans :  Le désordre et la nuit avec Gabin, Du rififi chez les femmes avec Hossein, Mozart, Les seins de glace de Siodmark, L’affaire Nina B, La chambre ardente, Pleins feux sur Stanislas, Tendre voyou, Le soleil des voyous avec Gabin, Du rififi à Paname, elle tournera ensuite en Allemagne ou en Italie. Barfuss est son dernier film en 2004. C’est une fort jolie femme.

Posté par CINELOVER à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN RENO

Jean Reno 

            Juan Moreno (1948).Il est né à Casablanca et ses parents sont espagnols, ils ont fui le franquisme. Il suivra des cours de théâtre et après son service militaire, il se lance dans le théâtre en fondant une petite compagnie avec Didier Flamant. Son premier film sera : L’hypothèse du tableau volé de Raoul Ruiz en 1978. Il mène actuellement une carrière simultanément en France et aux USA où il a une très bonne côte. Sa rencontre avec Luc Besson sera fondamentale pour sa carrière. Le grand bleu est, et restera, un film culte pour une génération de spectateurs, il y joue Enzo Molinari avec un charisme époustouflant. Sa voix est grave, son ton toujours mesuré et il ne cherche pas à prendre le pas sur ses co-vedettes.

            On peut le voir dans : Clair de femme de Costa-Gavras, Le dernier combat de Luc Besson, Subway de Luc Besson, Nikita toujours de Luc Besson (Où il est un terrifiant nettoyeur incontrôlable), Léon encore de Luc Besson (Où il est un tueur analphabète d’une terrifiante efficacité, mais qui perd tous ses moyens devant une petite fille qu’il recueille après que se famille ait été exterminée par un ripoux). Les visiteurs de Jean Marie Poiré (Une formidable réussite du cinéma comique français et qui doit aussi beaucoup  à Valérie Lemercier), Ronin de John Frankenheimer (Où il est un mercenaire calme et efficace aux côtés de Robert De Niro), Mission impossible 1 de Brian De Palma (Avec Tom Cruise) L’enquête corse. (D’après la BD de Pétillon), Da Vinci code, Le premier cercle, La rafle, L’immortel, On ne choisit pas sa famille, Alex Cross, Avis de mistral, Antigang, Les visiteurs-la révolution, Mes trésors.

            Un très grand acteur sympathique, sobre et très efficace.

Posté par CINELOVER à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN POIRET

Jean Poiret 

            Jean Gustave Poiré (1926 – 1992). Il est né à Paris son père est ouvrier et sa mère comptable.  Il suit les cours d’art dramatique de la rue Blanche. Grand, avec un physique agréable, mais surtout l’œil  et le sourire malicieux, il a formé avec Michel Serrault un extraordinaire duo comique dans les années 60 avec un humour décalé qui a fait la joie de millions d’auditeurs et de spectateurs (Le permis de conduire les orchestres, le prix littéraire). C’est aussi un monument du théâtre comique avec des pièces comme : La cage aux folles ou Joyeuses Pâques.

              Son premier film est : Brune ou blonde en 1950, un court-métrage, puis il tourne dans : Les trois mousquetaires en 1953 puis il y aura : Cette sacrée gamine de Michel Boisrond en 1955, le dernier : Sup de fric en 1992. Il a figuré dans de nombreux films comiques, mais il a été particulièrement brillant dans : Poulet au vinaigre et Inspecteur Lavardin.

            On peut aussi le voir dans : Assassins et voleur (Un bijou de Sacha Guitry), Candide, La française et l’amour, Tout l’or du monde, Un drôle de paroissien, La bonne occase, Jaloux comme un tigre, Le roi de cœur, Le mur de l’Atlantique, La cage aux folles, Le dernier métro, La septième cible (Où il est excellent dans son jeu ambigu avec Lino Ventura), Joyeuses Pâques, Lacenaire. Il a réalisé : Le zèbre, mais il est décédé avant la sortie du film en salles.

            Particulièrement imprévisible et pince-sans-rire inégalable, c’est sûrement un des plus grands comédiens et auteur français.

Posté par CINELOVER à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,