04 mai 2012

MICHELLE MONAGHAN

Michelle Monaghan            Michelle Lynn Monaghan (1976) Elle est née dans l’Iowa, son père  est employé agricole et sa mère est nourrice. Elle se destine, tout d’abord, au journalisme tout en faisant du mannequinât. Elle débute au cinéma en  2001 dans : Perfume, en 2002, elle sera la secrétaire de Richard Gere dans : Infidèle. On la voit aussi dans des grosses productions comme : Mr et Mrs Smith, La mort dans la peau, L’affaire Josey Aimes ou Kiss kiss bang bang. A la suite de cela elle sera retenue pour être la compagne de Tom Cruise dans Mission Impossible 3 puis celle de Ben Afflek dans : Gone baby gone. On la voit aussi dans : Les femmes de ses rêves, Le témoin amoureux, L’œil du mal. (Elle a vu ses scènes coupées au montage dans : Constantine et Syriana), Date limite, Somewhere, Source code, Machine gun preacher, Mission impossible 4, Blonde sur ordonnance, Une seconde chance, Traque à Boston, Sidney Hall. C’est une très charmante actrice de talent.

Posté par CINELOVER à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN PIERRE AUMONT

Jean Pierre Aumont 

            Jean Pierre Philippe Salomons (1911-2001). Il est né à Paris. C’est un élève fantasque, mais il a, très tôt, la vocation du théâtre et s’exerce avec son frère. Il parvient à intégrer le Conservatoire, mais s’en fait exclure à cause d’une crise de fou rire. Ce sera Louis Jouvet qui va lui permettre d’assouvir sa passion en le prenant dans sa troupe. Il a la chance d’être doté d’un physique particulièrement avantageux, le cinéma lui fait alors les yeux doux et il débute en 1931 dans : Jean de la Lune, on le voit ensuite dans : le lac aux dames, Maria Chapdelaine, Le voleur, Tarass Boulba, Drôle de drame, Chéri-Bibi, Hôtel du Nord. La guerre arrive et il part aux USA où il va tourner quelques films avant de s’engager dans les Forces Françaises Libres, il recevra la croix de guerre et la légion d’honneur. A la fin de la guerre, il retourne aux USA et reprendra ses tournages aux USA mais aussi en France. On le voit dans : Un cœur à prendre, L’Atlantide, L’amant de paille, Moineaux de Paris, Si Versailles m’était conté, Napoléon, Mademoiselle de Paris, Le couteau dans la plaie, La nuit américaine, Le chat et la souris, Allons z’enfants, Le sang des autres, Jefferson à Paris, La propriétaire en 1996 sera son dernier film. Il a aussi beaucoup tourné pour la TV et aussi pour le théâtre. Il a aussi écrit des pièces de théâtre et deux livres de souvenirs.  Il a eu un « César » d’honneur en 1991

Posté par CINELOVER à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MICHELLE PFEIFFER

Michelle Pfeiffer 

            Michelle Marie Pfeiffer (1958). Elle est née en Californie. Elle fait des études d’art dramatique avant de venir au cinéma, elle tourne la première fois dans :The Hollywood nights, puis on la voit dans : Grease 2, Scarface, Série noire pour une nuit blanche, Ladyhawke, Les liaisons dangereuses, Tequila sunrise, Susie et les Baker boys, La maison Russie (Où elle est magnifique aux côtés de Sean Connery dans un film excellent), Batman-Le défi, Frankie et Johnny, Le songe d’une nuit d’été, Wolf,  Une vie à deux, Apparences, Sam je suis Sam, Laurier blanc, Hairspray, Chéri, Personal effects, Happy new year, Des gens comme nous, Malavita, Mother. Depuis 2000 elle tourne moins, mais son souvenir est vivace chez les spectateurs qui aiment beaucoup cette très jolie et talentueuse actrice.

Posté par CINELOVER à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN PAUL BELMONDO

Jean Paul Belmondo 

            Jean Paul Charles Belmondo (1933). Il est né à Neuilly, son père est le sculpteur Paul Belmondo d’origine italienne. Dans sa jeunesse il se passionne pour les sports dont la boxe. Après un séjour en sanatorium, il décide de devenir comédien et suit les cours de Raymond Girad qui l’aidera à entrer au Conservatoire d’où il sortira avec un modeste accessit mais sous l’ovation de se camarades (Pierre Dux lui aurait dit : Avec la gueule que tu as-tu ne pourras jamais tenir une femme dans tes bras, ce ne serait pas crédible ! Ursula Andress et d’autres superbes femmes n’ont pas du connaître cette prédiction !)

            Sa première apparition à l’écran à lieu dans : A pied à cheval et en voiture en 1956, puis : Sois belle et tais-toi avec un autre débutant : Alain Delon en 1957.  Il fera plusieurs films avant d’atteindre à la notoriété avec : À bout de souffle. Enfant chéri du public il séduit par son bagout, sa sportivité et son charme naturel. Amateur de sensations fortes, il fera beaucoup de cascades sans doublures et aura à ce titre plusieurs accidents dont un assez grave sur le tournage de Hold Up.

            On le voit dans : Classe tous risques (Un beau polar sur l’amitié avec Lino Ventura), Le doulos de Melville (avec un scénario machiavélique), Cartouche (Superbe avec Claudia Cardinale), L’homme de Rio (Succès considérable à sa sortie), Les tribulations d’un chinois en Chine (Idem), Les mariés de l’an II (Superbe film avec Marlène Jobert), Le magnifique (Hilarante parodie de James Bond), Flic ou voyou (Polar et humour), Le professionnel (Un film noir sur fond de politique africaine), Les morfalous (Saga a la fois comique et grave avec la jolie Marie Laforêt), Hold up (Ah ! le clown !), Itinéraire d’un enfant gâté (Film émouvant et drôle, une réussite de Lelouch), Peur sur la ville (Un polar angoissant), Borsalino (Avec Delon), Une chance sur deux (Un échec commercial, mais pourtant un bon film avec ces deux stars,Delon et Bébél, en vieux papas gâteaux d’une fragile Vanessa Paradis), Un homme et son chien, son dernier film sera un échec.

            Un très grave accident de santé l’a profondément marqué et il est malheureusement plus présent dans la rubrique « Faits divers » que dans celle du cinéma, pauvre « Bébel ». Il aura cependant émerveillé des centaines de millions de spectateurs et c’est ce qu’il faut vraiment retenir de ce prodigieux acteur.

Posté par CINELOVER à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MIA FARROW

Mia Farrow 

            Maria de Lourdes Villiers Farrow (1945). Elle est née à Los Angeles, son père est le réalisateur John Farrow et sa mère l’actrice Maureen O’Sullivan (Compagne de Tarzan). Elle voyage beaucoup avec ses parents pour cause de tournages, et bien sûr, prend le virus du cinéma à l’occasion. Après des cours d’art dramatique et de danse, elle tourne son premier film en 1964 : Les canons de Batasi (Après un petit rôle dans John Paul Jones maître des mers avec son père à la réalisation en 1959), puis il y aura : Rosemary’s baby de Roman Polanski qui va lancer sa carrière de manière fulgurante, elle tourne avec Anthony Mann : Maldonne pour un espion, Terreur aveugle ( de Richard Fleisher), Cérémonie secrète, Docteur Popaul (De Chabrol), Gatsby le magnifique, Mort sur le Nil. Elle rencontre ensuite Woody Allen avec qui elle tournera 13 films dont : La rose pourpre du Caire, Hannah et ses sœurs, Ombres et brouillard, Maris et femmes. On la voit aussi dans : Wolf, Parfum de scandale, Miami Rhapsodie, Purpose, Soyez sympa rembobinez, Arthur 1,2 & 3, Dark Horse. Elle a une grande implication dans l’humanitaire et l’UNICEF, elle a également adopté 10 enfants.

Posté par CINELOVER à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN LOUIS TRINTIGNANT

, Jean Louis Trintignant 

            Jean Louis Xavier Trintignant (1930). Il est né dans le Vaucluse. Son père était un riche industriel et son oncle était un très grand coureur automobile : Maurice Trintignant. Enfant il se passionne pour la poésie. Il commence des études de droit, mais il est séduit par le théâtre et décide de suivre les cours Dullin et Balachova et, en parallèle il suit aussi des cours de réalisation à l’IDHEC. Son premier rôle sera dans : Si tous les gars du monde en 1955, mais ce sera  avec : Et dieu créa la femme de Vadim (Avec Brigitte Bardot) qu’il trouvera la célébrité. Il voudra par la suite montrer qu’il est autre chose qu’un jeune premier et il tournera avec les plus grands metteurs en scène européens, sa carrière sera interrompue par le service militaire et la guerre d’Algérie. Sa voix douce si particulière est immédiatement identifiable. Sa carrière immense est jalonnée de films cultes comme: Un homme et une femme, Le conformiste, Z. Il aime tourner dans des films politiques.

            On peut le voir dans :Le jeu de la vérité, Château en Suède, Angélique marquise des anges, Compartiment tueurs, Paris brûle-t-il, La longue marche, L’homme qui ment, Les biches, Le grand silence, Ma nuit chez Maud, La course du lièvre à travers les champs, Le voyou, Sans mobile apparent, Le train, Les violons du bal, Flic story, L’attentat, Le désert des tartares, L’argent des autres , La terrasse, La banquière, Vivement dimanche, Under fire(Un superbe film sur les reporters de guerre), Un homme et une femme 20 ans déjà, La femme de ma vie, Merci la vie, Rouge, Regarde les hommes tomber, Par-delà les nuages, Ceux qui m’aiment prendront le train, Janis et John, Amour, Happy end. Il a réalisé deux films : Une journée bien remplie (1972) et Le maître nageur (1978). Ours d’argent à Berlin en 1967 pour : L’homme qui ment, Primé à Cannes en 1968 pour : Z.

             Curiosités : Il a une vigne et fait son vin. Il est aussi passionné de course automobile.

Posté par CINELOVER à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MELINA MERCOURI

Mélina Mercouri  

            Maria Amalia Mercouris (1923 – 1994). Elle est née à Athénes. Sa famille fait partie de la grande bourgeoisie athénienne. Elle se marie à 15 ans et divorce à 18 ans. Elle décide alors de suivre des cours de théâtre, elle sera remarquée par son tempérament volcanique. Elle tourne son premier film en 1954 : Stella, elle épousera Jules Dassin qui la fera figurer dans ses films.

            On peut la voir dans : Celui qui doit mourir, Jamais le dimanche (Et sa célèbre chanson), Vive l’amour, Topkapi (Un bon film de hold-up), La promesse de l’aube, Cri de femme, sera son dernier film en1977.  Elle a fui la Grèce des colonels en se réfugiant à Paris en 1967. En 1978, elle quitte le cinéma pour entrer en politique en Grèce elle devient députée puis ministre de la culture en 1981.

Posté par CINELOVER à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN LOUIS BARRAULT

Jean Louis Barrault 

             Jean-Louis Bernard Barrault (1910-1994). Il est né au Vésinet, son père est pharmacien. Après le lycée, il devient l’élève de Charles Dullin et se passionne pour le mime. Il sera pensionnaire de la Comédie Française de 1940 à 1946, il va y acquérir une célébrité méritée. Il vient au cinéma en 1935 dans : Les beaux jours de Marc Allégret et récidivera avec : Sous les yeux de l’occident en 1936 et tournera encore plusieurs fois avec ce réalisateur, mais ce sera avec sa formidable prestation en mime Debureau dans : Les enfants du paradis  de Marcel Carné en 1944 qu’il aura son heure de gloire au cinéma , à partir de 1946, il ne tournera plus que rarement au cinéma, privilégiant le théâtre et sa compagnie qu’il avait fondé avec son épouse Madeleine Renaud. Il a cependant laissé des traces inoubliables dans la mémoire des cinéphiles : Le tueur de bouchers dans : Drôle de drame, Henri Dunant dans : D’homme à hommes, Louis XI dans : Le miracle des loups, Restif de La Bretonne dans : La nuit de Varennes. On le voit aussi dans : Les perles de la couronne, A nous deux, Orage, Parade en sept nuits, La symphonie fantastique, Si Versailles m’était conté La part de l’ombre, Le cocu magnifique, La ronde, Le dialogue des Carmélites, Le jour le plus long, La lumière du lac, son dernier film en 1988.

Posté par CINELOVER à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :