James Stewart 

            James Maitland Stewart (1908-1997). Il est né en Pennsylvanie. Il fait des études d’architecture. Il débute au théâtre. Pendant la guerre il aura une conduite exemplaire et finira général de brigade. Il commence par le théâtre avant de se faire engager par la MGM. Son premier film : The first gangster and the last gangster de 1937, le dernier Afrika Monogatari (1980). Il cumule les records de popularité et aura un « Oscar » en 1940 pour : Indiscrétion et un « Oscar » d’honneur en 1985.

 Grand et longiligne, il manie avec aisance l’humour  et sait aussi se montrer dur et intraitable. Il n’est jamais aussi bon que quand son rôle lui permet d’y ajouter une touche de fantaisie.

 Il a tourné de nombreux westerns pro indiens, où ces peuples n’étaient plus montrés comme des sauvages, mais comme des hommes et des femmes ayant une civilisation peut-être différente mais aussi avancée que celle des immigrants.

            On le voit dans : Mr Smith au sénat (Où il est fabuleux), Appelez Nord 777, La corde,  Winchester 73 (L’histoire d’une carabine qui voyage de mains en mains), La flèche brisée (Un superbe film où le cow-boy épouse une indienne et cela lui attire la méfiance des blancs), Sous le plus grand chapiteau du monde( Où il est déguisé en clown délicieux pour échapper à la police), Les affameurs (Où il aide des pionniers victimes d’un fournisseur malhonnête), L’appât, Fenêtre sur cour, Je suis un aventurier, L’homme qui en savait trop, Sieurs froides, autopsie d’un meurtre, Les deux cavaliers (De John Ford), L’homme qui tua Liberty Valence( De John Ford avec John Wayne), La conquête de L’ouest(Un fil grandiose avec une multitude de vedettes), Les prairies de l’honneur, Les Cheyennes (De John Ford, un très beau western sur le destin des Cheyennes), Shenandoah, Bandolero, Le dernier des géants, Le grand sommeil.

            L’un des plus grands acteurs de tous les temps.