Marie Gillain 

            Marie Blanche Françoise Emilie Gillain (1975). Elle est belge. Son père est journaliste. Très jeune, elle pratique la danse et se passionne pour la comédie intégrant très jeune une petite troupe de théâtre, elle fera partie de l’école du cirque pendant plusieurs mois  en 1994. Elle tourne son premier film en 1991 : Mon père ce héros, suivra : Marie (Prix d’interprétation à Paris) et surtout : L’appât de Tavernier qui la fera connaître des cinéphiles et lui vaudra le prix Romy Schneider (et le prix Georges de Beauregard et l’Ours d’or à Berlin), Les affinités sélectives (Prix Swan). Elle ferraille ensuite dans : Le bossu avec Daniel Auteuil. Elle alterne ensuite les films d’auteurs et les plus grosses productions. Elle se caractérise par une fraîcheur et un naturel hors du commun. Au théâtre elle a un très grand succès dans : Le journal d’Anne Frank. On la retrouve dans : Le dîner d’Ettore Scola, Absolument fabuleux, Laissez-passer, Ni pour ni contre, L’enfer, Part vite et reviens tard, Fragile, Ma vie n’est pas une comédie romantique, La clef, Les femmes de l’ombre, Magique, La très grande entreprise, Coco avant Chanel, Toutes nos envies, Lades, Valentin-Valentin, Mirage d'amour avec fanfare.