29 avril 2012

LOUISE BROOKS

Louise Brooks 

            Mary Louise Brooks (1906-1985). Elle est née dans le Kansas, son père est homme de loi et sa mère pianiste et elle lui donne le goût des arts. Elle sera victime d’abus sexuels de la part d’un voisin et cela aura un effet désastreux sur sa vie affective. Elle commence par être danseuse dans des ballets modernes puis aux « Ziegfeld Follies » et c’est là qu’elle est remarquée par les producteurs de la Paramount et commence une brillante carrière dans le cinéma muet. Elle est très jolie avec des cheveux d’un noir profond coiffés avec originalité, c’est la plus photogénique des stars d’Hollywood (On la surnomme la Mona Lisa du cinéma), mais elle est mal vue car elle a un fort esprit d’indépendance qui nuira à sa carrière. On peut la voir dans : Les mendiants de la vie, Une fille dans chaque port, Journal d’une fille perdue, Loulou( Sa plus formidable prestation, tourné en Allemagne),  Prix de beauté (Tourné en France), L’ennemi public, Le cœur en fête. Elle cesse de tourner en 1931, tente un retour en 1936, mais on ne lui donne rien de bien à tourner et elle cesse de tourner définitivement en 1938 dans : Overland stage raiders. Les producteurs du parlant sont passés à côté d’une immense actrice. Hugo Pratt, le célèbre dessinateur Italien de Corto Maltése lui rend hommage dans ses albums.

Posté par CINELOVER à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUES VILLERET

Jacques Villeret 

            Jacky Boufroura devenu Jacky Villeret (1951-2005). Son père est Kabyle (Il ne le connaîtra jamais car ses parents ont divorcé quand il avait 9 mois) et sa mère française de Touraine, il est né à Loches dans l’Indre et Loire. Très jeune, il adore faire le clown, après ses études, il entrera au conservatoire avec Louis Seigner et débutera sur les planches. Sa première apparition au cinéma se fera dans : RAS d’Yves Boisset en 1972.Il aura un premier « César »pour : Robert et Robert (Second rôle) en 1979, puis un autre pour : Le dîner de cons en 1999. Il a abordé tous les genres avec le même succès. On se souvient de ses formidables performances dans : Le dîner de cons (Où il est tendre, stupide ou plein de finesse), Les morfalous (Où il est un artilleur plongé dans une embrouille entre légionnaires), Hold-up avec Jean Paul Belmondo (Où il est un chauffeur de taxi rusé), mais aussi : La soupe aux choux, Le Bon et les méchants, Papy fait de la résistance, Les enfants du Marais, Un crime au paradis, Effroyables jardins, Vipère au poing, Les âmes grises et 8 films avec Claude Lelouch. Il a eu aussi plusieurs nominations aux « Molière ». Sa filmographie est très longue. C’est un comédien très attachant. Sa vie privée est moins rose à cause de dépressions et  de l’alcool, il semble avoir été terriblement marqué par la révélation de l’existence de son vrai géniteur.

            Jeune on peut le confondre avec Maurice Risch (Michonnet dans : Les grandes vacances)

Posté par CINELOVER à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN SIMMONS

Jean Simmons 

 

            Jean Merilyn Simmons (1929-2010). Elle est anglaise née à Londres. Très jeune, passionnée de théâtre, elle suit des cours de comédie et pratique la danse. Elle tourne son premier film en 1944 : Give us the moon, puis elle enchaîne films sur films mais sans accéder à la notoriété. Ce sera grâce à Laurence Olivier qui lui offre un rôle dans : Hamlet qu’elle devient célèbre, étant même primée au festival de Venise. Forte de ce succès, elle part à Hollywood où elle tourne  : Androclès et le lion,  Un si doux visage avec Robert Mitchum, La reine vierge, La tunique,  L’Egyptien, Désirée avec Marlon Brando. Elle tournera aussi une comédie musicale : Blanche colombe et vilains messieurs. Sa carrière est à son zénith et elle tourne encore : Les grands espaces, avec Charlton Heston, Retour avant la nuit, Elmer Gantry Le charlatan de Richard Brooks, Elle sera aussi dans : Spartacus avec Kirk Douglas en 1960. A cette époque son étoile pâlit un peu et elle a de moins grands rôles, elle tournera encore jusqu’en 1970 et se fera beaucoup plus rare après, son dernier film sera tourné en 1995. C’est une actrice douée d’une évidente  grâce, d’une sensibilité à fleur de peau et capable de jouer des rôles très divers dans des films parfois difficiles, elle a été une des actrices les plus adulées de son temps aux USA mais aussi en Angleterre.On peut la voir aussi dans : Les grandes espérances, Des pas dans le brouillard, Cette nuit ou jamais, Femmes coupables, Ailleurs l’herbe est plus verte, Violence à Jéricho, Dominique, Shadows in the sun en 2009, sera son dernier film. Elle a obtenu une multitude de prix.

 

Posté par CINELOVER à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

DECES D’ERIC CHARDEN

Eric Charden 

            Jacques André Gilbert Charden (1942-2012). Il est né à Haiphong au Vietnam, sa mère est tibétaine. Il a formé avec Stone un excellent duo de chanteurs (Made in Normandie). Il a peu tourné au cinéma, on le voit dans : Flash love en 1971, Tout va bien de Godard en 1971, Les Charlots en délire, il a aussi composé la musique de : Le péril jeune en 1993.Il a composé des bandes originales pour : Albator, Le corsaire de l’espace, San Ku Kaï, Onze pour une coupe. Il a aussi travaillé pour des comédies musicales : Mayflower, L’opéra vert. Un homme très sympathique.

Posté par CINELOVER à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

LUCY LIU

Lucy Liu 

            Lucy Alexis Liu (1968). Elle est née à New York, elle est d’origine chinoise. Fidèle à ses origines, elle fait des études de langues orientales et en parallèle pratique la danse, le chant et le théâtre. Elle vient ensuite au cinéma en faisant de la figuration dés 1993, son premier rôle important sera dans : Jerry Maguire avec Tom Cruise en 1996. On la remarque encore dans : City of crime, Guy, Paybach avec Mel Gibson, Molly, Charlie et ses drôles de dames, Hôtel, Chicago, Kill Bill 1&2, Domino, Slevin avec Bruce Willis et Morgan Freeman,Rise, L’année de notre vie, Detachment, L'homme aux poings de fer. Elle fait montre d’un évident dynamisme dans ses films et de plus elle est très charmante.

Posté par CINELOVER à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUES TATI

Jacques Tati 

            Jacques Tatischeff (1907 – 1982). Il est né dans les Yvelines.  Son père est encadreur. Il est français mais ses origines sont très cosmopolites : russe, hollandaise, italienne. Il commence comme comique de music-hall avant de devenir acteur réalisateur en 1947. Il a peu tourné comme acteur et comme réalisateur et son cinéma divise le monde cinéphile : Génie incompris selon les uns et comique très daté selon les autres. Il s’est ruiné avec son dernier film Playtime qui a coûté cher et a été un sanglant échec public, après cet échec, il n’a pas pu trouver le financement souhaité pour ses autres projets, son dernier film : Parade n’a jamais été diffusé en salles mais uniquement à la télévision et en DVD (De très mauvaise qualité).Il est réalisateur-acteur de : Jour de fête, Les vacances de Monsieur Hulot, Mon oncle, Playtime, Trafic,Parade et de quelques courts- métrages. Comme acteur on le voit aussi dans des courts-métrages : Oscar champion de tennis (1932), Sylvie et le fantôme, Le diable au corps. Chacun de ses films ont été couronnés d’une multitude de prix : Prix Louis Deluc en 1953, Prix spécial du jury en 1958 et « Oscar » la même année, Palme d’or à Moscou en 1974,  Il a eu un « César » d’honneur en 1982. Son humour est trés particulier : Admiré par certains et consternant pour d'autres.

Posté par CINELOVER à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LOTTE LENYA

Lotte Lenya 

            Karoline Wilhelmine Charlotte Blamauer (1898-1981). Elle est née en Autriche puis a obtenu la nationalité américaine. Son père est cocher et sa mère est blanchisseuse. Dés l’âge de 6 ans elle fait des numéros de cirque, elle étudie aussi la danse classique puis se passionne pour le théâtre et la chanson, elle aura un beau succès dans l’opéra de quat’sous, elle sera l’épouse de Kurt Weil dont elle sera l’interprète fidèle, en 1933, ils fuient l’Allemagne nazie pour venir en France avant de gagner les USA, on la retrouve ensuite à Broadway dans la comédie musicale : Cabaret, aux USA elle sera une star de la comédie musicale. Au cinéma, elle aura son heure de gloire dans : Bons baisers de Russie où elle est la terrible : Klebb, avec sa chaussure au poignard avec laquelle elle tente de tuer « James ». Elle avait tourné un premier film en 1931 sous le nom de Lotte Lenja. On la voit aussi dans : Le visage du plaisir, Cabaret, Les faux durs, Le rendez-vous.

Posté par CINELOVER à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUES PERRIN

Jacques Perrin 

            Jacques André Perrin-Simonet (1941). Il est né à Paris. Ses parents sont déjà dans le milieu du spectacle, il suit les cours du conservatoire d’art dramatique de Jean Yonnel, et se retrouve très rapidement sur scène. Il tourne son premier film en 1957 : La peau de l’ours (Il avait déjà fait une apparition dans : Les portes de la nuit en 1946, à 5 ans), mais c’est surtout son rôle de petit lieutenant héroïque aux côtés de Bruno Cremer dans la 317° section de Pierre Schoendoerffer qu’il sera connu du grand public. Pas très grand, blond et plutôt mince, il incarne des personnages obstinés et généreux. Avec l’âge, sa chevelure est devenue blanche et lui confère une forme de noblesse. Il est aussi un producteur de talent avec des œuvres très belles comme Microcosmos, Himalaya l’enfance d’un chef, Le peuple migrateur, Océan.

 Il a aussi beaucoup tourné en Italie et a été deux fois primé à la Mostra de Venise en 1965 et en 1966. On peut le voir dans :Les tricheurs, La vérité,  Compartiment tueurs, Un homme de trop, La ligne de démarcation, Les demoiselles de Rochefort, L’écume des jours, Z, Peau d’âne, Etat de siége, Section spéciale, La part du feu, Le Crabe-Tambour, La victoire en chantant, La légion saute sur Kolwezi, Une robe noire pour un tueur, L’honneur d’un capitaine, L’année des méduses, Paroles et musique, Scène de crime, Le pacte des loups, La haut, Les choristes, Le petit lieutenant, L’enfer, Faubourg 36.

            Il est aussi réalisateur, producteur, il a aussi tourné pour la télévision (En particulier dans l’excellent Frank Riva avec Alain Delon). Il est très impliqué dans les grands problèmes du monde : Destruction de la nature, dictatures, génocides, c’est un homme de convictions qui se dépense sans compter pour ses idées.

Posté par CINELOVER à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LAUREN BACALL

Lauren Bacall 

            Betty Joan Perske (1924-2014).Ses parents sont de modestes personnes d’origine polonaise et roumaine. Son père est vendeur et sa mère secrétaire, ils divorcent quand elle a cinq ans et elle sera élevée par sa mère qui lui fera apprendre la danse et la comédie, mais faute d’argent, elle doit abandonner et trouver des petits boulots elle sera modèle  pour un magazine dont elle fera la couverture et sera repérée par la femme d’Howard Hugues qui la fera engager et elle tournera aussitôt son premier film en 1944 : Le port de l’angoisse aux côtés d’Humphrey Bogart. A l’occasion de ce film, elle sera surnommée « The look-Le regard » à cause de sa façon de regarder Bogart dans une scène demeurée célèbre. Sa voix rauque et envoûtante et son talent d’actrice la propulseront sur le devant de la scène.

Elle sera l’épouse de Bogart jusqu’au décès de ce dernier en 1957, après, elle se consacrera beaucoup plus au théâtre sans abandonner le cinéma.

            On peut la voir dans : Le grand sommeil, Les passagers de la nuit, Key Largo, La femme aux chimères, Comment épouser un millionnaire, Les femmes mènent le monde, La toile d’araignée, Ecrit sur le vent, La femme modèle, Aux frontières des Indes, Une vierge sur canapé, Le crime de l’Orient express, Détective privé, Le dernier des géants, Rendez-vous avec la mort, Prêt-à-porter, Misery, Mr North, Le jour et la nuit, Dogville, Birth, Manderlay, These foolish things, Wide blue yonder, The forger en 2012 est son dernier film.

            Elle reste dans la mémoire des cinéphiles comme une excellente actrice et une femme de caractère à l’élégance racée.

Posté par CINELOVER à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUES FABBRI

Jacques Fabbri 

            Jacques Claude Fabbricotti (1925-1997). Il est né à Paris, son père est décorateur. Il fait des études de droit et travaille dans un cabinet juridique, mais attiré par le théâtre, il fait l’école du vieux colombier avec pour professeurs : Michel Vitold et Tania Balachova, il sera un formidable acteur de théâtre truculent et enthousiaste. Il viendra au cinéma avec ses copains de Saint Germain des prés, il fera des personnages généralement sympathiques et joviaux. On le voit dans : Rendez-vous de Juillet, son premier film en 1949, Les 7 péchés capitaux, Cadet Rousselle, Les grandes manœuvres, Bobosse, La belle américaine, Signé Furax, La banquière, Un matin rouge, Diva , Guy de Maupassant, Bonjour l’angoisse, La femme fardée, Son dernier film est tourné en Italie en 1995. A la télévision il sera dans : La nuit des rois, Schulmeister espion du roi. Un acteur fort agréable.

Posté par CINELOVER à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :