Jean Harlow 

            Harlean Harlow Carpenter (1911 - 1937). Elle est née à Kansas City dans le Missouri. Son père est dentiste, elle fuit le domicile de ses parents vers l’âge de seize ans, se marie peu après et, avec son mari,  deviennent intermittents sur les plateaux de cinéma, ce qui lui vaudra de jouer avec Laurel et Hardy et aussi avec Charlie Chaplin. Elle débute vraiment en 1930 dans : Hell’s Angel (Sous le nom de Jean Harlowe), où elle remporte un véritable triomphe. Les producteurs ont l’idée de la décolorer et elle sera ainsi la première « Blonde platine »  du cinéma (Marilyn Monroe, se servira d’elle comme modèle). Elle aura des liaisons « sulfureuses » avec les caïds de la pègre de son époque : Bugsy Siegel, Abner Zwillman, elle a aussi été liée à Howard Hugues.

Son second mari est trouvé mort couvert de son parfum dans leur maison.

 Elle décède à l’âge de 26 ans en plein tournage à la suite de complications issues d’une grippe, le film a été terminé par une doublure.

            On la voit dans : Parade d’amour, Les lumières de la ville, Une fine mouche,  L’ennemi public, La blonde platine, La bête de la cité, Scarface,  La belle de Saigon, Dans tes bras, J’épouserai un millionnaire, Imprudente jeunesse, Riffraff, La malle de Singapour, Suzy, Une fine mouche, Valet de cœur, La belle de Saïgon, Saratoga (Terminé par sa doublure  en 1937).

            Le drame de sa vie a été de ne pas pouvoir avoir d’enfants, cela explique en grande partie sa vie affective.