19 avril 2012

JANE RUSSELL

Jane Russell 

            Ernestine Jane Géraldine Russell (1921-2011). Elle est née dans le Minnesota. Son père est militaire puis devient directeur d’entreprise et sa mère comédienne. Elle commence sa vie par des petits boulots et fini  par être mannequin tout en suivant des cours d’art dramatique. Elle est remarquée par Howard Hugues pour sa plastique, il lui signe un contrat pour le cinéma et elle tourne : Le banni en 1943 (Ce film a été tourné en 1941, mais la censure en a empêché la sortie à cause de la mise en valeur « Excessive » de la poitrine de l’actrice). Grâce à ce film, elle devient une pin-up largement plébiscitée par les soldats américains pendant la guerre. Trouvant l’exploitation de son physique excessive, elle ne veut plus tourner, elle ne fera son second film qu’en 1946 et le suivant en 1948. Elle préférera tourner dans des comédies comme : Les hommes préfèrent les blondes avec Marilyn Monroe.

 Elle fini par en avoir assez de n’être qu’un sex-symbol et cesse de tourner  dans les années 60, elle se consacre à la mode et dessine des vêtements. Elle est aussi militante dans une association qui se consacre aux problèmes de l’adoption.

Dans sa vie privée, elle était totalement différente de l’image que ses films ont donné d’elle, elle dirige un groupe de réflexion sur le Bible elle enregistre des chants religieux et chante dans las églises. Elle a adopté trois enfants, ne pouvant plus elle-même en avoir.

            On peut la voir dans : Visage pâle, Fini de rire, Scandale à Las Vegas, Les hommes préfèrent les blondes,  French line, Macao le paradis des mauvais garçons, Le fils du visage pâle, Les hommes épousent les brunes, Bungalow pour femmes, Les implacables, Scandale à Las Vegas, L’ardente gitane, Toute la ville est coupable, La loi des hors-la-loi, Le credo de la violence, La loi du talion, The godfather and the lady est son dernier film en 1975. Elle a peu tourné pour la TV.

Posté par CINELOVER à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GERARD BLAIN

Gerard Blain 

            Gérard Ernest Zéphirin Blain (1930 – 2000).Il est né à Paris.  Eternel révolté, il quitte l’école à 13 ans sans aucun diplôme. Il est aussi en froid avec sa famille. Il fera du cinéma très jeune : Premier films en 1943 : Le bal des passants, et, la même année, Le carrefour des enfants perdus, et Les enfants du Paradis de Marcel Carné. Il sera considéré comme le James Dean français avec un physique avantageux. Il aura son heure de gloire avec : Le beau Serge de Claude Chabrol en 1958. On le remarque aussi dans : Hatari de Howard Hawks aux côtés de John Wayne en 1962, mais il refuse le star système et privilégie les films d’auteur. Il est aussi réalisateur avec une dizaine de films dont : Le pélican, Pierre et Djemila et Ainsi soit-il. Jamais il n’atteindra la véritable notoriété, mais il laisse une trace indélébile dans le cinéma  de par son parti pris esthétique.

            On peut le voir dans : Touchez pas au grisby, Voici le temps des assassins, Crimes et châtiments, Les mistons, Les cousins, Les vierges,  Un homme de trop, Le pélican, L’enfant de l’hiver, Utopia, Un dimanche de flic, Poussière d’ange,  L’enfant de l’hiver, Chasse gardée, Jusqu’au bout de la nuit en 1994 est son dernier rôle.

Posté par CINELOVER à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JANE FONDA

Jane Fonda            Lady Jane Seymour Fonda (1937). Elle est la fille de Henry Fonda et la sœur de Peter Fonda, elle est aussi la tante de Bridget Fonda. Son enfance a été traversée d’événements familiaux dramatiques. Elle est une artiste très engagée, elle a milité pour l’égalité des droits pour les noirs, les amérindiens, les femmes, elle a vivement dénoncé la guerre du Viet-Nam, elle a également condamné l’intervention étasunienne en Irak, elle dénonce la passivité des autorités après les dégâts du cyclone Katrina, elle milite actuellement pour la résolution du conflit Israélo-Palestinien. Elle parle parfaitement le français (Elle a été mariée à Roger Vadim).

 Elle a obtenu deux Oscar en 1972 pour : Klute, en 1979 pour : Le retour. Elle tourne son premier film en 1960 : Tall Story, entre 1990 et 2005, elle n’a plus tourné.

            On peut la voir dans : La rue chaude, Les liaisons coupables, Les félins de René Clément, Cat Balou, La poursuite impitoyable, La curée, Que vienne la nuit, Pieds nus dans le parc, Barbarella, Klute, On achève bien les chevaux, Le syndrome chinois(Un accident dans une centrale nucléaire des USA), Le cavalier électrique, Histoires extraordinaires, Old gringo,  Maison de poupée, L’oiseau bleu, Julia, Une décennie sous influence, La maison du lac où elle joue avec son père dont ce sera le dernier film avant son décès, Sa mère ou moi, Mére-fille mode d’emploi, Et si on vivait ensemble, Le majordome, Our souls at night.

Posté par CINELOVER à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GERARD BARRAY

Gerard Barray 

            Gérard Marcel Louis Baraillé (1931). Il est né à Toulouse, son père est ingénieur des arts et métiers et sa mère deviendra sage-femme après son divorce. Il commence par des études de médecine, mais il est attiré par le spectacle, il est aussi musicien, il joue bien du piano et chante aussi. Il succédera à Jean Marais dans les films de cape et d’épée, puis il fera quelques polars et films d’espionnage avant de se limiter au théâtre. Son premier film sera : Série noire en 1954 puis, on le voit dans : Chantage,Coup dur chez les mous, Les collégiennes, L’eau à la bouche, Le capitaine Fracasse, Les trois mousquetaires, Le chevalier de Pardaillan, Shéhérazade, Gibraltar, Hardi Pardaillan, Scaramouche, Baraka sur X 13 , Les mercenaires du Rio Grande, Surcouf 1&2, Le cinéma de papa, Meurtres au soleil,  Tonnerre sur l’océan indien, Flammes sur l’Adriatique, Galindez en 2003 est son dernier film.

            Il a eu un très grand succès dans les années 60 et depuis son étoile a fortement terni.

Posté par CINELOVER à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JAMIE LEE CURTIS

Jamie Lee Curtis 

            Jamie Lee Curtis (Devenue par son mariage : Baronne de Haden-Guest en Grande Bretagne) (1958). Elle est née à Los Angeles. Fille de Tony Curtis et de Janet Leigh, elle est américaine. Elle suit un temps des études d’art dramatique, mais elle abandonne pour faire du cinéma. Elle débute à la TV en 1977 et tourne son premier film, qui est un film d’horreur : Haloween ou La nuit des masques de John Carpenter, elle tournera juste après : The fog avec le même (Excellent) réalisateur, elle enchaînera avec une série de films du même registre (Le bal de l’horreur, Le monstre du train, Halloween 2 et 3), avant de se tourner vers la comédie  où elle excelle (Elle avouera détester les films d’horreur)

             On peut la voir dans : Un fauteuil pour 2, Un poisson nommé Wanda, Blue steel (Un polar assez terrifiant où elle est une femme flic novice), Forever young, True lies avec Arnold Schwarzenegger (Un très bon film bourré d’action et d’humour), Halloween 20 ans après, Le tailleur de Panama, Halloween résurrection, Virus, Un Noël de folie, Encore toi, Veronica Mars,

ANECDOTE : Ses jambes sont assurées 2 millions de dollars !

Posté par CINELOVER à 08:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

GEORGES WILSON

Georges Wilson 

             Georges Willson (1921-2010). Après des études de théâtre, il intègre la compagnie Grenier Hussenot puis le TNP avec Jean Vilar auquel il succédera de 1963 à 1972. Il débute au cinéma dans : Maître après Dieu en 1950, il ne sera presque jamais la vedette de ses films, mais un excellent second rôle. Il est, sans doute, un des plus grands comédiens de théâtre français. Il est le père de Lambert Wilson.

            On peut le voir dans : Le rouge et le noir, Les hussards, La jument verte, Terrain vague, Le dialogue des Carmélites, Une aussi longue absence, Tintin et le mystère de la Toison d’or ( Où il est un capitaine Haddock excellent) , Mandrin, Faites sauter la banque (Avec De Funès, où il est un agent de police gaffeur), Mélodie en sous-sol, Le jour le plus long,  Max et les ferrailleurs, Les chinois à Paris, La gifle, Le bar du téléphone, Le cheval d’orgueil, Tendre poulet, L’honneur d’un capitaine (Où il est un bâtonnier), La vouivre,  Le château de ma mère, La tribu, Mayring, Marquise, Mesrine, en 2008 est son dernier film. Il a réalisé le film : La vouivre.

Posté par CINELOVER à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUELINE BISSET

Jacqueline Bisset

            Winifred Jacqueline Fraser-Bisset (1944). Elle est née en Angleterre. Brune, les yeux gris-vert, son père est écossais et sa mère est française. Enfant, elle pratique la danse, puis devient mannequin avant de se lancer dans le cinéma, son premier film sera : Le knack et comment l’avoir de Richard Lester en 1965 (Dans ce film il y a aussi Jane Birkin et Charlotte Rampling), elle est alors remarquée par Roman Polanski qui la fait tourner dans cul-de-sac en 1966, elle sera ensuite remarquée par les producteurs d’Hollywood qui la feront tourner dans : Casino royale en 1967, elle sera consacrée vedette grâce à ses rôles dans : Le détective (Avec Franck Sinatra) et surtout Bullitt (Avec Steve Mac Queen) en 1968

            On peut la voir aussi dans : Airport, Juge et hors-la-loi, La nuit américaine de François Truffaut, Le magnifique de Philippe De Broca avec Jean Paul Belmondo, Le crime de l’Orient express, Riches et célèbres, Au-dessous du volcan, L’orchidée sauvage, Les grands fonds,  Rossini Rossini, Les marmottes La cérémonie de Chabrol, La courtisane, Les gens qui s'aiment, Domino, Les ombres du passé, Peter and John, L'amant double .Elle a tourné également en Italie et elle tourne beaucoup pour la TV depuis les années 90 (Ali mac Beal et NY unité spéciale). C’est une des plus jolies actrices du cinéma.

Posté par CINELOVER à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GEORGES GERET

Georges Geret 

            Antoine Henri Geret (1924-1996). Il est né à Lyon. C’est l’archétype de l’excellent second rôle au cinéma, il apparaît dans des scènes plus ou moins longues, mais il ne passe jamais inaperçu. Orphelin de père, il fera de courtes études et deviendra fonctionnaire avant de s’intéresser  au théâtre puis au cinéma. Il peut être un truand, un français moyen, il est bourru mais pas violent. Il a beaucoup tourné également en Italie. Sa filmographie est imposante. Son premier rôle est dans : Le défroqué en 1953, son dernier dans : L’inconnu dans la maison de Georges Lautner en 1992

            On peut le voir dans : Le Sahara brûle, Le journal d’une femme de chambre, L’insoumis d’Alain Cavalier (Avec Alain Delon), Week end à Zuydecoote, Par un beau matin d’été, Compartiment tueurs, La métamorphose des cloportes,  Paris brûle-t-il, La grande sauterelle, L’astragale, Z (Où il interprète un témoin de l’assassinat du député avec beaucoup de talent), La fiancée du pirate, Le mataf, Le solitaire, Flic ou voyou, Le guignolo, Signé Furax.

Posté par CINELOVER à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JACQUELINE MAILLAN

Jacqueline Maillan 

            Jacqueline Jeanne Paule Maillan (1923 – 1992). Elle est née à Paray le Monial, son père est ingénieur des Ponts et Chaussées. Elle est sans doute la comédienne la plus drôle du théâtre de boulevard français. Après des études de droit, un emploi en pharmacie et des cours de puériculture, elle avait commencé sa carrière par des sketches comiques très drôles (L’INA a sorti un DVD : Comiques de toujours, où il y a celui sur le Yéti et un autre avec Francis Blanche), au théâtre elle est fabuleuse (Folle Amanda, Madame Sans-gêne, La facture), au cinéma, elle n’a souvent joué que dans des petits films et les réalisateurs ne l’ont guère employée au niveau de ses immenses possibilités. Premier film : Les intrigantes en 1954, dernier film : La vérité qui tue en 1991.Dans Pouic-Pouic avec Louis De Funès, elle fait penser à Claude Gensac, c’est un de ses meilleurs rôles. On peut la voir dans :  Les grandes manœuvres, Archimède le clochard, Candide, Les bricoleurs, Tartarin de Tarascon,  La bonne occase, Papy fait de la résistance, La vie dissolue de Gérard Floque, Les saisons du plaisir, La femme fardée, Ville à vendre.

            Une extraordinaire comédienne qui, comme De Funès, s’est usé le cœur en s’investissant à fond dans tout ce qu’elle faisait.

Posté par CINELOVER à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GEORGE CHAKIRIS

George Chakiris 

             (1934). Il est né dans l’Ohio, il est d’origine grecque. Il se met à la danse très jeune et suit , en plus, des cours d’art dramatique, il tourne son premier film en 1947 : Song of love sous le nom de George Kerris, suivront une série de petits rôles dont un dans : Les hommes préfèrent les blondes en 1953, Brigadoon en 1954puis il y aura , en 1961, l’extraordinaire : West Side Story où il est Bernardo le chef des « Sharks » qui lui vaudra l’ « Oscar » du meilleur second rôle, il devient alors une immense vedette que tout Hollywood veut faire tourner, mais , hélas, on lui confie des rôles où il ne danse pas et le public est déçu et lui aussi , il part alors en Europe où il vit à peu prés la même mésaventure, il faudra attendre Demy et : Les demoiselles de Rochefort pour le revoir danser. On peut le voir dans : Le seigneur d’Hawaï, Les rois du soleil, On a volé la Joconde, Paris brûle-t-il, Le rouble à deux faces, The big cube en 1969, Ensuite, il a pratiquement abandonné le cinéma au profit de la chanson. Et de la TV à part deux apparitions dans : Why not stay for breakfast en 1979 et Pale blood en 1990 est son dernier film. Sa dernière prestation à la TV date de 1996. Il est infiniment dommage que ce merveilleux danseur n’ait pas été utilisé pour ses immenses qualités.

Posté par CINELOVER à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,