18 avril 2012

GEORGE CLOONEY

George Clooney 

            George Timothy Clooney (1961). Il est né au Kentucky. Son père est journaliste et sa mère chanteuse et il est le neveu de l’acteur Mel Ferrer. Il est un excellent joueur de base-ball, mais ne parvient pas à en vivre. Très tôt, après avoir pensé à faire du journalisme, il veut être dans le spectacle et fait une multitude d’apparitions dans des séries télé de série « Z ». C’est grâce à Tarantino et Rodriguez qui le feront jouer dans : Une nuit en enfer, qu’il sera reconnu par le public et par la profession et sa gloire ira croissante pour atteindre au vedettariat suprême. C’est aussi un acteur engagé Politiquement et humainement, il a collecté des fonds pour les victimes du 11 septembre puis pour celles de Katrina, il a aussi pris position contre la guerre d’Irak, il se bat aussi pour le Darfour, il a de nombreux contacts aux plus haut sommets des états.

            Il tourne son premier film en 1987 : Return to horror high, on le retrouve dans : Une nuit en enfer, Le pacificateur, Batman et Robin, La ligne rouge, Hors d’atteinte, Les rois du désert, O’Brother, Spy kids, Solaris, En pleine tempête, Ocean’s eleven (Le remake réussi de l’inconnu de Las Vegas) et les suites, Solaris, Confessions d’un homme dangereux, Intolérable cruauté, Syriana (Un film avec un scénario complexe mais d’une rare intelligence qui a dérouté certains), The good german, Michael Clayton, Burn after reading, Les chévres du Pentagone, L’américain, Les marches du pouvoir, Gravity, Monument men, Avé César, Money monster.

            Il a aussi participé à des séries TV dont : Urgences. Il est aussi réalisateur  de : Confessions d’un homme dangereux, Good night and good luck, Jeux de dupes, Les marches du pouvoir.

            Il est très prisé par les publicistes.

            Il a eu l’Oscar en 2006 du meilleur second rôle de Syriana et en 2001 celui du meilleur acteur dans une comédie musicale pour : O’Brother.

Curiosité : Il a tourné dans un « Nanard » somptueux : Le retour des tomates tueuses !

Posté par CINELOVER à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ISABELLE MERGAULT

Isabelle Mergault 

             (1958).Elle est née à Aubervilliers. Elle est venue au cinéma  sans l’avoir programmé. Elle participe à une série de films où elle a des petits rôles comme : Diva, La dérobade, Agent trouble, ça va faire mal ou PROFS. Elle est facilement identifiable avec son « seveux » sur la langue. En 1991, elle décide de passer à l’écriture de scénarios : Voyage à Rome, Meilleur espoir féminin, puis elle se décide de passer à la réalisation, son premier film : Je vous trouve très beau est, au grand dam de la critique, un gros succès (« César » du premier film en 2007), on l’attend au tournant sur son deuxième film : Enfin veuve qui est, lui aussi un succès, forte de ces deux succès, elle continue sa carrière de réalisatrice avec :Donnant donnant. Elle a d’autres cordes à son arc car elle est aussi comédienne de théâtre, scénariste, humoriste, dialoguiste. Une femme dynamique, pleine d’humour. On la voit aussi dans : La dérobade, son premier film en 1979, Les hommes préfèrent les grosses, Pour cent briques t’as plus rien, L’amour ou presque, Blanche et Marie, Stress, Il est génial papy, Blanche et Marie, Sauve-toi Lola, L’été prochain, Lévy et Goliath, Lévy et Goliath, Une nuit à l’assemblée Nationale, Les clés du paradis, C'est beau la vie quand on y pense.

Posté par CINELOVER à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

ISABELLE HUPPERT

Isabelle Huppert 

            Isabelle Anne Madeleine Huppert  (1953). Elle est née à Paris. Son père est PDG, sa mère est prof d’anglais. Elle passe une licence de Russe et  en parallèle suit des cours d’art dramatique  avec Antoine Vitez et Jean Laurent Cochet. Elle débute au cinéma dans : Faustine ou le bel été en 1971, suivront : César et Rosalie, Les valseuses, elle sera très bonne dans ces seconds rôles ainsi que dans : Dupont Lajoie, Le juge et l’assassin, mais ce sera : La dentellière qui la fera connaître du grand public. Elle tournera ensuite avec les plus grands réalisateurs et sera couronnée à Cannes pour : Violette Noziéres en 1978.

            On la retrouve dans : Les sœurs Brontë, La porte du paradis (où elle est d'une incroyable impudeur), Eaux profondes,Coup de foudre,Malina, Amateur, Loulou, Sauve qui peut la vie, La dame aux camélias, Coup de torchon, La femme de mon pote, La garce, Une affaire de femme, Les possédés, La vengeance d’une femme,Coup de torchon, Coup de foudre, Madame Bovary, La cérémonie, Les palmes de Mr Schultz, Rien ne va plus, Saint-Cyr, Merci pour le chocolat, La pianiste (Qui lui vaudra un second prix à Cannes), 8 femmes, La vie promise, Les sœurs fâchées, Ma mère , Gabrielle, L’ivresse du pouvoir,Home, Un barrage contre le Pacifique, Sans queue ni tête, Mon pire cauchemarAmour, La belle endormie, Abus de faiblesse, Elle, Happy end.

            Elle a trois sœurs dans le spectacle. Elle pratique régulièrement le théâtre avec bonheur. C’est une des actrices française les plus appréciées.

Posté par CINELOVER à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GEORGE C. SCOTT

George C 

            George Campbell Scott (1927-1999).Il est né en Virginie. Il a eu une jeunesse agitée, sa mère décède quand il a huit ans et il est élevé par son père qui est directeur chez Buick. Il s’engage dans les « marines » à 17 ans et après quatre ans, il fait des études de journalisme C’est un homme grand et puissant fort en gueule et arrogant qui a  été éblouissant dans son rôle de « Patton » qui lui a valu un « Oscar » en 1970, qu’il a d’ailleurs refusé ! Il est aussi admirable dans son rôle de chef des armées va-t-en guerre et déjanté dans : Docteur Folamour. Il a tourné prés de 70 films et a joué dans plus de 150 pièces de théâtre sans compter ses apparitions à la TV. On le voit aussi dans : La colline des potences, son premier film en 1959, Autopsie d’un meurtre avec James Stewart, L’arnaqueur, Le dernier de la liste, La Bible, L’hôpital, Le rivage oublié, Les flics ne dorment pas la nuit, Le jour du dauphin, Hardcore, L’exorciste 3, Le silence des agneaux, Gloria de Lumet sera son dernier film en 1999. Il a tourné deux films (Rage et The savage is loose) qui ont eu peu de succès et il n’a pas récidivé.

Posté par CINELOVER à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ISABELLE CARRE

Isabelle Carré 

             (1971). Elle est née à Paris, son père est styliste et sa mère est secrétaire. A 15 ans elle suit des cours de danse qu’elle abandonne rapidement pour s’orienter vers la comédie, en parallèle de ses études, elle suit des cours d’art dramatiques dont le cours Florent. Elle tourne un petit rôle dans Romuald et Juliette de Coline Serreau en 1988, puis elle intègre l’école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre. Son talent est vite remarqué et elle est choisie pour jouer au théâtre et au cinéma dans des films de qualité. Elle aura le prix Gérard Philippe en 1997 et le prix Romy Schneider en 1998, elle aura un « César » en 2003 pour : Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman. On la voit dans : La reine blanche, Le hussard sur le toit, Beaumarchais l’insolent, Les enfants du marais, Beau fixe, La bûche, ça ira mieux demain, Mercredi folle journée, Entre ses mains, L’avion, Anna M, Maman est folle, Les sentiments, Musée haut musée bas, Quatre étoiles, Holly Lola, Tellement proches, Les émotifs anonymes, La cerise sur le gâteau, Les chaises musicales, Comment j'ai rencontré mon pére. Elle aura aussi au théâtre deux « Molière ».

Posté par CINELOVER à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GENE KELLY

Gene Kelly

 

            Eugène  Curran Kelly (1912 – 1996). Il est né en Pennsylvanie. Très jeune il adore le sport et en pratique plusieurs, en parallèle il est initié à la danse par sa mère, grâce à ses qualités sportives, il va devenir le danseur fabuleux que l’on connaît. Il viendra au cinéma assez tard, son premier film sera : Pour moi et pour ma mie en 1942, suivront une série de petits films, puis la guerre dans laquelle il s’engage.  Il accédera à la légende grâce à deux films : Un américain à Paris et Chantons sous la pluie (Avec la célèbre chanson : Singin’in the rain’). Il est aussi réalisateur, et on l’a retrouvé danseur dans : Les demoiselles de Rochefort. Il a reçu un « Oscar » d’honneur pour sa carrière en 1951, et un « César » d’honneur en 1996

            On peut le voir dans : Ziegfeld folies, Ma vie est une chanson, Les trois mousquetaires, Le milliardaire, Match d’amour, Un jour à New York, Brigadoon, Les girls (Superbe confrontation avec quatre excellentes danseuse), Madame croque-maris, Les demoiselles de Rochefort, Xanadu en 1980 sera son dernier film.

            Il a réalisé : Un jour à New York, Chantons sous la pluie,  Beau fixe sur New York, L’invitation à la danse, La route joyeuse, Le père malgré lui, Petit guide pour mari volage, Hello Dolly, Attaque au Cheyenne club, Hollywood Hollywood.

Posté par CINELOVER à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

ISABELLE ADJANI

Isabelle Adjani 

            Isabelle Jasmine Adjani (1955).Elle est née à Paris d’un père kabyle et d’une mère allemande. Elle entre à la Comédie Française en 1972, où elle sera remarquable. Au cinéma, elle tourne son premier film en 1969 : Le petit bougnat, elle continue avec : Faustine ou le bel été en 1971, puis ce sera : La gifle de Claude Pinoteau aux côtés de Lino Ventura en 1974, ce sera un très grand succès qui la propulsera sur le devant de la scène, ce succès sera confirmé et amplifié par sa prestation dans : Adèle H, elle tourne ensuite avec Polanski : Le locataire, puis Téchiné : Barocco, Rouffio : Violette et François. Elle enregistre un disque qui aura du succès avec le titre devenu célèbre : Pull marine et elle disparaît pour un temps en 1986, faisant naître les rumeurs les plus folles qu’elle viendra démentir en direct à la télévision, mais le doute persiste et il faudra attendre la sortie de : Camille Claudel en 1988 pour être totalement rassuré, mais elle s’éclipse à nouveau et disparaît pendant cinq ans avant de revenir dans : Toxic affair puis : La reine Margot de Chéreau, Bon voyage, Sous les jupes des filles, Carole Matthieu. Elle a quitté la France pour vivre en Suisse « Pour améliorer la vie de ses enfants »

 Elle a eu cinq « César » pour : Possession en 1982, L’été meurtrier en 1984, Camille Claudel en 1989 et La reine Margot en 1995, L’année de la jupe en 2010. Elle a aussi été meilleure actrice à Cannes en 1981 pour : Quartet et pour Possession.

            On la voit aussi dans : Quartet (Qui lui vaut le prix d’interprétation à Cannes en 1981) Les sœurs Brönté, Clara et les chics types, L’année prochaine si tout va bien, Tout feu tout flamme, Mortelle randonnée, L’été meurtrier, Subway de Besson, Paparazzi, La repentie, Bon voyage, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, La journée de la jupe, Mammuth, Raiponce, De force.

 A la télévision on l’a vue dans : L’école des femmes, L’avare, Le secret des flamands, Ondine et Figaro.

            Elle semble parfois instable : Elle quitte le tournage de : Prénom Carmen de Godard en conflit avec le réalisateur (Remplacée par Maroushka Detmers), Elle abandonne la pièce : Mademoiselle Julie après quelques représentations en prétextant la fatigue (Le rôle est repris par Fanny Ardent), Elle renonce à faire: La septième cible de Claude Pinoteau quelques jours avant le début du tournage (le rôle sera repris au vol par Elisabeth Bourgine).

Posté par CINELOVER à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

GENE HACKMAN

Gene Hackman

 

            Eugene Alden Hackman (1930). Il est né en Californie.  C’est un ancien marine il commencera sa carrière au cinéma en 1961 dans : Mad dog Coll, il travaille ensuite pour la TV et ne tournera son second film qu’en 1964 : Lilith puis le troisième en 1966 dans : Hawaï et c’est avec Bonnie and Clyde en 1968 que son talent va être reconnu. Acteur d’un naturel absolu, il incarnera des militaires, des avocats, des shérifs, des agents de la CIA, des bons et des salauds. Acteur solide, sa participation à un film est un gage de qualité.

            On le voit dans : French connection ( Il aura l’ « Oscar » en 1971 pour le rôle de Popeye), Conversation secrète, Frankenstein junior, La théorie des dominos, Un pont trop loin, Superman 1,2,4,  Retour vers l’enfer, Les coulisses du pouvoir, Under fire(Film superbe sur les reporters photographes de guerre), Sens unique, Mississippi burning (Sur le KKK), Opération crépuscule (Remarquable thriller),  Class action (Thriller judiciaire), Geronimo, Mort ou vif (Un western implacable avec Sharon Stone, Di Caprio et Russell Crowe), Les pleins pouvoirs (Un président des USA criminel), Ennemi d’état (Magnifique thriller ), Braquages (Un film de hold-up à rebondissements), La chevauchée sauvage (Course équestre à travers les USA), En territoire ennemi (Sauvetage d’un pilote abattu en Serbie), Impitoyable (Qui lui vaut son second « Oscar » en 1992), La firme (Avec Tom Cruise, avocats et mafia), Wyatt Earp, Get Shorty, Mesure d’urgence, Suspicion,  Le maître du jeu (Manipulation de témoins dans un procès), Patriotes, Retour vers l’enfer (Un père recherche son fils porté disparu au Viêt-Nam), USS Alabama (Conflit de commandement dans un sous marin nucléaire US ,avec Denzel Washington), Welcome to Mooseport est son dernier film en 2004

            Un excellent acteur qui s’impose à l’écran dans chacun de ses rôles, il a obtenu une multitude de prix bien mérités.

Posté par CINELOVER à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

IRINA DEMICK

Irina Demick

 

            Yrina Demick (1936 – 2004). Elle est née en Seine-et-Marne, mais se fera naturaliser américaine. Elle a tourné sous le nom de : Yrina Demik ou de : Irina Demich. Sa carrière commence par le mannequinât. Elle tourne son premier film en 1958 : Julie la rousse, elle est alors remarquée par Darryl Zanuck qui la fera débuter dans : Le jour le plus long en 1962, son petit rôle est très remarqué et sa carrière est lancée, elle tourne dans : OSS 117 se déchaîne, La rancune, Un monsieur de compagnie, Le jour d’après, La métamorphose des cloportes, Ces merveilleux fous volants, Coup de force à Berlin, Le clan des siciliens (Où elle est la femme qui « faute » avec Alain Delon), La rancune, Prudence et la pilule, elle tourne ensuite en Italie et en Allemagne jusqu’en 1972. Elle épouse ensuite un riche suisse et abandonne sa carrière cinématographique. Une très bonne actrice qui a privilégié sa vie privée.

Posté par CINELOVER à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

FRANCOIS PERIER

François Perier             François Gabriel Marie Pilu (1919-2002). Il est né à Paris., il a commencé par le théâtre en suivant  le cours Simon, il jouera des pièces toute sa vie dont le célèbre : Les mains sales de Jean Paul Sartre. Il a été un extraordinaire comédien de théâtre.

 Son premier film est : Hôtel du Nord (en 1938), son dernier : Mémoires d’un jeune con (1995), ses premiers rôles ont été des rôles de comédie, plus tard, avec l’âge, il optera pour des rôles plus dramatiques.

On le voit dans : Hôtel du Nord, Jean de la lune, Orphée, Cadet Rousselle, Les nuits de Cabiria, Gervaise, Un homme de trop (Avec la résistance pour cadre), Le samouraï (De JP Melville), Z (De Costa Gavras), Le cercle rouge (De JP Melville), Max et les ferrailleurs, L’attentat (D’Yves Boisset), Stavisky,Police python 357 (D’Alain Corneau et où il est un policier devenu tueur de sa maîtresse par amour, avec Yves Montand), La guerre des polices, Madame Bovary.

Un comédien remarquable avec une très grande finesse de jeu.

ANECDOTE : Il présente au Conservatoire une scène  de « Scapin », Jouvet fait partie du jury, il lui dit de sa voix inimitable : "Si Molière t’a vu, il a dû se retourner dans sa tombe". Et Perier de répondre : "Comme cela, il sera à l’endroit car il vous a vu hier dans « L’école des femmes » !

Le photographe Jean-Marie Perier est son fils adoptif, il est en fait le fils biologique d'Henri Salvador qui n'a jamais voulu le reconnaître.

 

 

 

Posté par CINELOVER à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :