Edith PIAF

 

            Edith Giovanna Gassion (1915-1963). Elle est née à Paris, son père est artiste de cirque et sa mère est chanteuse de rues. Elle sera élevée par sa grand-mère Kabyle qui est alcoolique et laisse la petite pratiquement sans soins, allant même jusqu’à mettre du vin dans son biberon ! Retirée par son père, elle est confiée à son autre grand-mère qui est tenancière d’une « Maison close »,là, elle sera très bien traitée par les filles de la maison, victime d’un kératite qui la rend aveugle, les filles la  confient à Sainte Thérèse et elle trouve rapidement sa guérison ( Elle conservera toute sa vie une particulière dévotion à la sainte), elle retourne avec son père et mène avec lui une vie de misère en chantant dans les rues, elle continue ensuite avec son amie Simone, remarquée par un directeur de cabaret, elle devient « La môme Piaf » et fera l’immense carrière que l’on connaît. Au cinéma, elle a tourné son premier film en 1936 : La garçonne (Rôle de chanteuse), puis on la revoit en 1941 : Montmartre sur seine, 1946 : Etoile sans lumière, 1948 : Neuf garçons  un cœur, 1952 : Paris chante toujours, 1954 : Boum sur Paris et : Si Versailles m’était conté, 1954 : French cancan, 1959 : Les amants de demain.

 Elle sera aussi le sujet de plusieurs films : 1974 : Piaf de Guy Casaril, 1983 : Edith et Marcel de Lelouch, 1984 : Piaf (Un téléfilm), 1994 : Une brève rencontre (Téléfilm), 2007 : La môme d’Olivier Dahan.