Dany Carrel 

Yvonne Suzanne Chazelles du Chaxel (1932). Elle est née au Viêt-Nam d’un père directeur général des douanes décédé peu après et d’une mère indochinoise. Elle a été confiée à un orphelinat à l’âge de quatre ans, et elle ne connaîtra l’identité de sa mère qu’à l’âge de vingt ans. Elle ne retrouvera sa sœur qu’à l’âge de treize ans. Son goût pour le cinéma  est cultivé parle curé de Louveciennes qui l’emmène, en cachette  au cinéma. A quatorze ans, sa tutrice la retire de l’orphelinat et se sert d’elle comme boniche. Elle fera un court passage au lycée avant de suivre des cours d’art dramatique avec une professeur qui lui fera souvent grâce de ses honoraires, c’est là qu’on la remarque et qu’elle tournera avec Jean Marais dans : Le dortoir des grandes  en 1953, puis dans : Maternité clandestine, où elle adopte le pseudo de Carrel.

 C’est une très charmante femme avec un joli visage un peu poupin, elle tiendra à merveille les rôles de bonne fille, ou de prostituée au grand cœur. Elle a servi de modèle au dessinateur François Walthéry pour son héroïne de BD : Natacha

            On peut la voir dans : Les grandes manœuvres, Des gens sans importance, Que les hommes sont bêtes, Pot-bouille, Porte des Lilas, Quai du point du jour, Arrêtez les tambours, Les ennemis,Une souris chez les hommes,  Piége pour Cendrillon, Un idiot à Paris (Où elle est magnifique aux côtés d’un Jean Lefevre dans un de ses meilleurs rôles), La petite vertu, Le pacha (Où elle est encore excellente aux côtés de Jean Gabin et André Pousse), La prisonniére, Clérambard, Trois milliards sans ascenseur, Les portes de feu, Le bahut va craquer est son dernier film en 1981. Elle a aussi travaillé pour la TV.

            Une actrice délicieuse et très agréable à voir jouer, avec un style plein de gentillesse et de tendresse.