Arielle Dombasle 

            Arielle Laure Maxime Sonnery (1958). Elle est née dans le Connecticut, elle grandira au Mexique où son grand-père est ambassadeur de France, elle sera élevée par sa grand-mère après le décès de sa mère et c’est cette grand-mère qui lui donnera le goût du spectacle. Elle s’initie à la danse et suit des cours de chant et de comédie, elle fonde même une petite troupe avant de venir à Paris. Elle pratique le théâtre avec un très grand talent et vient au cinéma en 1978 avec : Perceval le galois. Elle tournera ensuite avec des réalisateurs « Intellectuels » comme Rohmer ou Robbe-Grillet, mais aura un beau succès populaire avec : Un indien dans la ville ou avec : Astérix et Obélix contre César. Elle est aussi chanteuse ou meneuse de revue au Crazy Horse et épouse de philosophe (Bernard Henry Lévy). Elle est d’une beauté évanescente dont elle joue avec efficacité. Elle a aussi réalisé deux films : Chassé-croisé (1981) et Les pyramides bleues (1988). On la voit dans : Les fruits de la passion, Le beau mariage, La belle captive, Pauline à la plage, Le jour et la nuit, Le temps retrouvé, Vatel, Amazone,  Les âmes fortes, Les parisiens, Le courage d’aimer, Nouvelle chance, La possibilité d’une île (Un des plus gros « Bide » du cinéma mondial), Hitler à Hollywood, Opium, Valentin valentin. Elle est aussi très présente au théâtre.