Lionel Vitrant  

            (1937). IL est né Au Bourget. C’est un second couteau du cinéma français qui a tourné dans plus de 80 films mais sur lequel on ne trouve que peu d’informations biographique. Il ressemble à Jacques Ballutin et on se  souvient de lui comme : Fernand, l’homme de main d’Alain Delon dans Borsalino. On le voit pour la première fois dans : Le jour le plus long en 1962, puis dans : Compartiment tueur, Les grandes vacances, L’attentat, Salut l’artiste, Stavisky, Le retour du grand blond, Adieu poulet, Flic story, Le corps de mon ennemi, Le gang, La banquière, Le solitaire, Le souper, regarde les hommes tomber, Ronin, OSS117 Le Caire nid d’espion, il est très rare que son nom apparaisse au générique du film. Il est aussi cascadeur dans un grand nombre de films.