19 octobre 2011

LES IDOLES DES ANNEES 60 AU CINEMA

 

FJacques DutroncEddy Mitchell 

Johnny HallydaySylvie VartanFrançoise Hardy            La célébrité aidant, le cinéma s'est intéressé aux idoles des années 60. Il y a eu peu de choses grandioses, mais à l'époque, voir ses idoles sur grand écran était une aubaine que les jeunes n'auraient pas manquée pour rien au monde. Certains ont, par la suite, obtenu d’excellents rôles.

            Celui qui a le mieux réussi est JACQUES DUTRONC (1943), mais ce sera beaucoup plus tard, son premier film date de 1973 : Antoine et Sébastien, il aura un Oscar en 1992 pour son interprétation dans Van Gogh de Pialat. Il semble qu'il se consacre beaucoup plus au cinéma qu'à la chanson maintenant.

 

            Autre réussite EDDY MITCHELL (Claude Moine-1942), Son premier film date de 1961 : Les Parisiennes, il a animé avec succès l'émission « La dernière séance », il parraine une série de DVD sur le cinéma américain. On a pu le voir dans : Coup de torchon, Ronde de nuit, Autour de minuit de Bertrand Tavernier en ivrogne comateux, La totale, Tanguy, Big City. Il a une bonne côte dans le milieu du cinéma.

 

            JOHNNY HALLYDAY (Jean Philippe Smet-1943) a lui aussi tâté du cinéma, son premier film date de 1954 : Les diaboliques de Clouzot, le film qui a marqué le plus à son époque  a été : D'où viens-tu Johnny de Noël Howard en 1963, on a pu le voir aussi dans Point de chute, Cherchez l'idole, Les parisiennes, L'aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch (Où il joue son propre rôle), Wanted, Vengeance. Il n'y a pas de chef d'œuvre dans le lot.

            SYLVIE VARTAN (1944) a aussi tourné quelques films, dont aucun n'a vraiment marqué le cinéma, on peut la voir en particulier dans : Patate avec Jean Marais en 1964.

 

            FRANCOISE  HARDY (1944) Elle a surtout écrit des lyrics pour le cinéma, on la voit cependant dans : Château en Suéde, Masculin féminin, Quoi de neuf Pousycat, Une balle au cœur, Les colombes, Les invasions barbares.

           FRANCE GALL n'a jamais souhaité faire du cinéma.

 

            Aux USA, les exemples sont beaucoup plus nombreux, le plus célèbre est sans doute Elvis Presley, il y a eu aussi Frank Sinatra, Dean Martin , Ricky Nelson , Sammy Davis Junior, etc…

 

            N'oublions pas non plus les Beatles, qui ont aussi tourné dans quelques films qui sont restés célèbres par leur musique.

 

Posté par CINELOVER à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L' ARME FATALE 3

Arme fatale 3Je peux pas flinguer un chien, un mec j'veux bien mais pas un chien !

Posté par CINELOVER à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LES TONTONS FLINGUEURS

Tontons- C'est quand même marrant les évolutions, quand je l'ai connu le mexicain, il recrutait pas chez tonton !

- Vous savez ce que c'est : l’âge, l'éloignement. A la fin de sa vie, il s'était lancé sur le reclassement des légionnaires.

- Ah si c'est une œuvre, c'est autre chose !

Posté par CINELOVER à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN PIERRE LEAUD

Jean Pierre Léaud 

(1944). Il est né à Paris, son père est scénariste et sa mère comédienne. Pour les cinéphiles il est l’inoubliable Antoine Doinel de : Les 400 coups de François Truffaut, ce rôle va lui coller à la peau pendant toute sa carrière. Avant ce film, il avait fait une petite apparition dans : La Tour prend garde de Georges Lampin en 1957. Son enfance est assez indisciplinée et malheureuse et Truffaut voit en lui une sorte de double, leur rencontre débouchera sur une longue collaboration :L’amour à 20 ans (1961), Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970), Les deux anglaises et le continent (1971), La nuit américaine (1973), L’amour en fuite (1978). Lors de la projection à Cannes des 400 coups, Cocteau émerveillé l’a aussitôt engagé pour tourner dans : Le testament d’Orphée, il sera l’acteur fétiche de la « Nouvelle vague » : Pierrot le fou, Masculin féminin, La chinoise, Made in USA, Le plus vieux métier du monde,  Week-end, Le gai savoir, Détective (Godard). Il a aussi tourné avec des réalisateurs plus « Difficiles » : Porcherie(Pasolini), Le dernier tango à Paris(Bertoluccci), La maman et la putain (Eustache), 36 fillette (Breillat), Les keufs (Balasko), Bunker palace hôtel ( Bilal), La vie de Bohême (Kaurismaki), Les cent et une nuits (Varda), Mon homme (Blier), Irma Vep (Assayas), Pour rire (Belvaux), Une affaire de goût (Rapp), J’ai vu tuer Ben Barka (Le Peron). On le retrouve aussi dans : Alphaville, La nuit américaine, L’amour en fuite, Une affaire de goût, La guerre à Paris, Visage, Le Havre, Camille redouble, La mort de LouisXIV, Le lion est mort ce soir, M.

Posté par CINELOVER à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

UN CONDE

Un Condé- Mettez-moi à l’abri, tenez une petite inculpation.

- J’y penserai, si tu es sage, tu iras peut-être en prison.

Posté par CINELOVER à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LE TATOUE

Tatoué 

-J’avais cinq lettres des impôts  pour vous, alors je suis monté.

-ça tombe bien, j’allais allumer le feu.

Posté par CINELOVER à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

JEAN PIERRE CASSEL

Jean Pierre Cassel 

            Jean pierre Crochon (1932 – 2007). Il est né à Paris. Son père est médecin et sa mère chanteuse d’opéra. Après son bac, il entre au cours Simon où il étudie l’art dramatique, mais il pratique aussi la danse. Au cinéma , c’est Gene Kelly qui l’oriente vers cet art, il tournera  d’ailleurs avec lui : sur la route joyeuse en 1958, il avait avant fait un peu de figuration, Il sera révélé grâce à :Les jeux de l’amour en 1959, il tournera ensuite avec : Renoir (Le caporal épinglé), De Broca (Un monsieur de compagnie), René Clair (Les f^tes galantes), Abel Gance (Cyrano et D’Artagnan), Michel Deville (L’ours et la poupée avec BB), Jean Pierre Melville (L’armée des ombres), Bunuel (Le charme discret de la bourgeoisie), Autant-Lara(En cas de malheur), Chabrol (Les 7 péchés capitaux), Altman (Prêt-à-porter). On le retrouve encore dans : Le désordre et la nuit, Paris brûle-t-il, Ces merveilleux fous volants, Le bateau sur l’herbe, Le mouton enragé, Vincent et Théo, Pétain, La cérémonie, Les rivières pourpres, Narco, Contre enquête, Le scaphandre et le papillon, Astérix et Obélix aux J.O. Il est aussi un très grand acteur de théâtre.

Posté par CINELOVER à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MISSION IMPOSSIBLE

Mission Impossible- Tu ne tiens même pas debout.

- Si je tiens debout, seulement je ne tiens pas longtemps.

 

Posté par CINELOVER à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BARON DE L’ECLUSE

Baron de l'écluseAvec toi, on prend toujours des allers simples et des retours compliqués.

Posté par CINELOVER à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :